• Protocole de test des mobales

prot cdh pico technology

Après cet aspect descriptif, il est temps de passer aux choses sérieuses : que vaut cette petite mobale en situation réelle ? De nos jours, analyser les performances en utilisation standard ou tester les débits sur les transferts de données n'aura pas d'autre effet que de fournir des graphes bourrés de chiffres trop souvent creux. Le Comptoir s'est donc focalisé sur ce qui vous impacte vraiment dans la vie de tous les jours : la stabilité et la température.

 

Le but de ce protocole de test est ainsi de mesurer jusqu'où peut aller la carte mère en matière de stabilité, sans se transformer en grille-pain de silicium. Nous avons donc axé notre protocole sur des stress tests, délaissant ainsi les performances pures qui sont déjà amplement détaillées dans les dossiers CPU. Selon le placement en gamme des cartes mères, nous retrouverons différents couples de TDP : 

  • Haut de gamme : 125 / 220 W à 1,35 V (Ryzen 9 avec OC)
  • Milieu de gamme : 95 / 150 W à 1,25 / 1,30 V (Ryzen 7/9)
  • Entrée de gamme : 65 / 125 W à 1,15 / 1,25 V (Ryzen 3/5, basse consommation)

 

CPU - Ryzen 3900X (TDP 95 W / 150 W)

Cooling CPU - AIO Corsair H115i Pro

RAM - Corsair Vengeance RGB - 2x8 Go @ 3000 MHz CAS16

Stockage - LDLC SSD F6 Plus 480 Go

Alimentation - Corsair M850X

Boitier - Obsidian 500D (de chez Corsair, toujours ; une vraie config' de pirate !)

 

Enfin, pour nos mesures physiques, le comptoir vous présente son nouvel oscilloscope numérique Robert - un Picoscope de la série 3000 couplé à une sonde du même fabricant et une pince ampèremétrique pour vous fournir des valeurs toujours plus justes et toujours plus précises. Robert permettra surtout de faire des analyses de comportement et de voir l'évolution des tensions/courants selon les situations ou le temps. Pour les tests de la partie audio, nous retrouvons notre chère Xonar Essence STX qui permettra de mesurer les paramètres physiques (distorsions, diaphonie...) des signaux sonores. Pour ce qui est de l'overclocking, l'opération sera faite à la main afin de conserver à coup sûr les TDP recherchés et ainsi garder une base de comparaison commune.

 

xonar essence stx gskill ddr4 sniper x prot rm850x ldlc f6 plus AIO corsair h115i pro

 

• BIOS UEFI et suite logicielle

Niveau interface de BIOS MSI fait dans le visuel avec son easy-mode qui permet de tout gérer d'un coup et est même complet pour les experts avec un bon nombre d'options disponibles. Nous noterons la possibilité de gérer directement le Game Boost par le BIOS, mais celui-ci est très rapidement gourmand et nous lui préférerons le PBO d'AMD. Le mode advanced quant à lui permet de retrouver toutes les options d'OC ou de réglages fins de la carte mère de manière visuelle aussi, l'ergonomie étant plus évoluée que le standard BIOS fait pour les claviers.

 

msi mag b550 tomahawk - aperçu du bios : ez-mode [cliquer pour agrandir]msi mag b550 tomahawk - aperçu du bios : advanced [cliquer pour agrandir]

Une interface efficace et très visuelle

 

Si vous cherchez à exploiter le Game Boost, soyez prêts à voir décoller la consommation de votre PC. L'outil a tendance à trop s'envoler dans les fréquences et tensions, certes l'OC sera stable, mais il malmènera votre refroidissement et vos VRM. Pensez à régler plutôt par vous-même les tensions et boost, afin de ne pas voir votre PC se transformer en radiateur à silicium. Vous pouvez aussi utiliser le PBO si vous n'êtes pas motivé par faire vos réglages à la main, qui restera plus équilibré que l'outil de MSI.

 

Niveau applicatif, MSI maintient son Dragon Center et en fait une suite efficace. Tout est centralisé dans une seule application, son poids est considérablement réduit, sa gestion se fait depuis le Microsoft Store et les différentes options globalisent ce dont un joueur ou un overclocker a besoin : gestion d'OC, monitoring poussé, gestion du réseau... Même le RGB est inclus et fonctionne parfaitement, ce qui simplifie la gestion des éléments compatibles. Attention par contre, ces derniers temps les mises à jour sont fréquentes et provoquent parfois des réinitialisations de vos paramètres, vérifiez bien si à chaque version vous n'avez pas perdu vos réglages d'OC.

 

msi mag b550 tomahawk - dragon center : gestion de l'oc [cliquer pour agrandir]msi mag b550 tomahawk - dragon center : gestion des ventilateurs [cliquer pour agrandir]msi mag b550 tomahawk - dragon center : monitoring [cliquer pour agrandir]msi mag b550 tomahawk - dragon center : mystic light [cliquer pour agrandir]

L'application Dragon Center reste toujours aussi ergonomique et agréable à utiliser.



sommaire

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !