• Consommation & efficacité

Intéressons-nous à présent au besoin énergétique des différents processeurs. Nous mesurons ici la consommation totale à la prise, mais aussi sur les lignes 12 V de la carte mère, suite à des demandes répétées de lecteurs. Les parties iGPU des CPU en disposant sont "désactivées" dans le bios avant les relevés.

 

Centrale nucléaire

 

Commençons par la consommation au repos, le Threadripper 3990X se comporte de manière très similaire à celle de ses petits frères, soit une dizaine de watts supplémentaires par rapport aux puces bleues HEDT à la prise. Si on s'attache par contre aux seules lignes 12V, ces derniers consomment moins que leurs concurrents directs, le delta provenant du chipset TRX40, plus gourmand, mais autrement plus complet.

 

 

En charge cette fois (H.264), le Threadripper 3990X consomme marginalement plus que le 3970X. C'est logique, ces derniers partageant le même TDP, le nouveau venu ne peut s'épanouir totalement et se retrouve donc contraint de réduire davantage ses fréquences afin de se conformer, lui aussi, à ces 280W qui s'avère parfaitement calibrés pour les deux autres Threadripper Zen 2.

 

 

Tentons d'établir un indice d'efficacité énergétique en croisant puissance absorbée et performance sous H.264. Le nouveau venu étant étriqué au niveau de sa consommation, son indice énergétique s'avère en conséquence meilleur que celui des 3960X / 3970X. Pour rappel, cet indice varie largement selon l'application mesurée : les nouveaux venus s'en sortant par exemple mieux à ce niveau sous Cinema 4D par exemple.

 

 

Finissons notre évaluation par les températures et une petite séance d'overclocking.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 65 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !