• Protocole de test

Vous l'avez compris, le thème est donc le simili retrogaming, mais en trouadé quand même ! Il faut dire que l'idée a germé simplement au soir d'un gros apéro dînatoire vomitif où de vieux combattants parlaient de leurs machines en 1998, date à laquelle ils ont débuté dans l'IT. À cette époque, les Pentium venaient de laisser la place aux premiers Pentium II, la mémoire vive EDO disparaissait, les cartes graphiques géraient 2D et 3D, mais très mal, aussi l'ajout d'une carte accélératrice Voodoo 4Mo de feu 3DFX devenait une obligation. Et milieu de l'année 1998, il y a eu ce jeu qui a tout tué, bien avant que Crysis ne le fasse dix ans plus tard : Unreal. Pour dire que ça ramait, ça ramait, et pas qu'un peu ! Et ça donnerait quoi aujourd'hui si on relançait ces vieilleries sur nos bécanes ? En voilà une idée d'alcoolique qu'elle est bonne !

 

On a donc pris notre machine de test que vous connaissez et dont vous trouverez le détail ci-dessous, et on a choisi une liste de 15 jeux ayant marqué les esprits. Bien entendu, cette liste n'est pas exhaustive et ne peut pas y prétendre avec 15 jeux. Mais les règles de sélection sont respectées, le jeu doit avoir été infernal à jouer ou iconique d'une certaine façon. Deux définitions, 1920x1080 et 3840x2160, des options graphiques au taquet, et on lance plusieurs sessions pour en relever des moyennes. Vous aurez remarqué que les deux définitions paraissent habituelles aujourd'hui, mais 20 ans en arrière, le top, le Graal voire l'orgasme se nommait 1600x1200 cathodique (via un écran de 21" pesant un âne, ou pas). Par conséquent, de nombreux jeux n'étaient pas capables d'afficher ce niveau de détail, aussi il a fallu les patcher souvent avec des rustines non officielles pour avoir accès à ça.

 

• Hardware
Threadripper 2920X @ 6 coeurs sans SMT et à 4,2 GHz
Enermax LiqTech II TR4
ASUS Prime X399-A 
G.Skill Trident Z 4x8Go DDR4 3400 cas 16-18-18-38 1T
RTX 2080 Ti FE
ASUS RTX 2060 Strix
SSD WD 750N 250 Go (OS) / Kingston V310 960 Go (Jeux) 
BeQuiet! Dark Power Pro 11 750 W
Corsair Carbide Air 740

 

prot tridentz 2 prot x399 prime a asus rtx 2070 strix t [cliquer pour agrandir]

 

• Software

Windows 10 (1903) 64-bit

NVIDIA GeForce 430.97
MSi Afterburner 4.6.1 et RTSS 7.2.2

FRAPS 3.5.99

 

Nous utilisons Windows 10 (May 2019 Update) dans sa version 64-bit afin d'exploiter une quantité conséquente de mémoire vive et ne pas limiter les jeux qui en auraient besoin à ce niveau, même si les risques que ça soit le cas sur des vieux jeux s'approchent de la capillarité poilesque de Pascal. Les jeux qui seront abordés sont décrits page suivante, avec un petit mot explicatif.

 

Côté pilotes, nous utilisons les derniers disponibles au moment des mesures. Les réglages par défaut sont utilisés : ils impliquent une optimisation du filtrage trilinéaire. Voici ce que cela donne pour les cartes du caméléon :

 

Réglages pilotes GeFORCE [cliquer pour agrandir]

Réglages pilotes GeFORCE - Cliquer pour agrandir

 

• Protocole

On a retenu 2 définitions, FHD et UHD, zappant le WQHD. La raison est simple, la RTX 2060 est super à l'aise en FHD, la RTX 2080 Ti est la seule taillée pour l'UHD. L'objectif de cet article est le fun, se marrer, pas faire un classement de GPU, pour ça on connait déjà la chanson. On notera qu'en FHD, notre CPU risque de limiter là où un 9900K par exemple le ferait beaucoup moins, un Coffee Lake étant plus taillé pour le jeu en FHD qu'un Threadripper Ryzenisé. En UHD cela devrait être moins le cas, mais dans la mesure où on testera des vieux jeux, ça risque de se ressentir. Malgré tout, fun et curiosité, voilà l'esprit pour aborder cet article. Chaque test est répété 5 fois, la moyenne des 4 derniers étant faite et apparaît dans les graphiques.



Les 30 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !