• À table les moules !

Voici donc notre programme du jour. Il comporte de tout, des jeux allant de 1998 à 2016, comme on vous l'a dit il s'agit de jeux qui pouvaient être injouables à leur sortie tous détails à fond.

 

• Age of Empires III

Le jeu est certes ancien, à la belle époque Microsoftienne avec les Motocross Madness, les Combat Flight Simulator, mais il gère très bien toutes les définitions. Sorti en 2005, avec son moteur 3D maison, Ensemble Studios a porté en 3D le concept des 2 opus précédents. Le jeu est mis à fond, et mesuré sur une des campagnes de Morgan Black.

 

age of empire3

 

• Batman: Arkham Asylum

Ce fut vraiment un jeu surprise et un succès mérité tant la réalisation de Rocksteady frisait la perfection pour l'époque, avec un Unreal Engine 3 maîtrisé de toute part. De plus il demandait, si vous le pouviez, de gérer les effets PhysX (fumées, papiers, etc) en associant une GTX 260 à une GTX de calibre imposant. Inutile de dire que, depuis, nos cartes se sont enrichies en transistors, tant et si bien qu'une carte additionnelle pour ces effets n'a plus aucun sens. Tous détails à fond, avec PhysX bien entendu !

 

batman arkham azylum

 

• Battlefield: Bad Company 2

C'était la claque, une aventure solo riche et réalisée de main de maître avec ces 4 bidasses qui bourlinguaient à travers le monde pour découvrir le secret caché des japonais durant la seconde guerre mondiale, bien entendu une fiction. DICE était aux manettes, avec son Frostbite, on a poussé tous les détails à fond.

 

bfbc2

 

• Call of Juarez: Bound in Blood

Il y eu, juste avant, ce benchmark DX10 d'une grande beauté, mais il a été déclaré périmé par Techland. Du coup le Chrome Engine a donné vie à un des derniers jeux de "cowboys", durant la guerre de Sécession en Amérique du Nord. Détails max, sinon c'est pas rigolo.

 

call of juarez bib

 

• Crysis

Est-il besoin de le présenter ? Avant-gardiste par ses graphismes, DX10 d'ailleurs, il aura fait baver des machines avant d'être bien maîtrisé par celles que nous avons. Le CryENGINE, qui venait de naître de la séparation avec le Dunia Engine, appartient aux germains de Crytek. Ces derniers qui venaient de rallier pavillon EA ont donc offert ce jeu dont les opus 2 et 3 n'ont pas réussi le même tour de force. On se souviendra que l'extension Crysis Warhead était du même calibre. Options max !

 

crysis

 

• Dirt 2

Des 10 dernières années, Dirt 2 fut l'épisode le plus réussi de la saga, qui venait de perdre le champion Colin McRae. Réalisation propre, l'EGO Engine a vraiment donné vie à un des plus beaux jeux arcade de Codsemasters - Pikes Peak miam - et ce avant que la saga ne sorte de route avec du drift et des courses en ville. On a pour l'occasion poussé le MSAA en 8x, sinon c'est pas drôle.

 

dirt2

 

• Far Cry

Là aussi, cador ! Far Cry encore chez Ubisoft est une merveille de Crytek. Avant Crysis, les histoires de Carver et Doyle ont conduit à des aventures longues, bien retorses également, avec une durée de vie impeccable. Graphiquement la grande classe, les Radeon 9700 Pro et consorts étaient les meilleures devant les FX du caméléon, mais ce jeu avait là aussi une avance considérable sur le matos qu'il fallait posséder pour en venir à bout. On a mis tout à fond, et on s'est délecté du passage du porte-avion échoué !

 

far cry

 

• Half-Life 2: Lost Coast

Valve/Newell et la série Half-Life, ça ressemble à l'histoire d'amour de Brad et Angelina avant de se faire la gueule du jour au lendemain. Half-Life 2: Lost Coast était une démo sous forme de benchmark, censée montrer toute l'étendue du talent du Source Engine. Il fut repris dans HL2 épisodes 1 et 2 avant que Newell ne décide de fermer l'histoire alors qu'un épisode 3 était prévu. Du coup Newell a détruit la fin de son jeu, merci vieux... MSAA8x et tout détail poussé à fond également.

 

hl2 lost coast

 

• Just Cause 2

Jeu sympa bac à sable, open world, où il est possible de faire à peu près toutes les conneries qui vous passent par la tête. Avalanche qui a développé son moteur éponyme a permis de faire des choses intéressantes, avec sa météo qui agit sur Rico. Sa surface ouverte à l'époque était l'une des plus grandes, techniquement aussi il était agréable, gérant des effets CUDA comme l'amélioration de l'eau et le filtre de Bokeh. Tout à fond, y compris ces deux filtres.

 

just cause2

 

• Mafia II

Cette perle en 2010 a permis de vivre les aventures de Vito Scaletta, accompagné de son meilleur pote magouilleur Joe, le tout dans une ville fictive mais bien rendue. Le moteur The illusion utilisé par 2K Games se veut performant, et gère les effets PhysX que nous avons pour le coup activés. Nous avons utilisé le benchmark intégré, et tous les détails ont été mis à fond.

 

mafia2

 

• Metro 2033

4A Games a acquis ses lettres de noblesse avec ce titre. Ce jeu tiré des oeuvres de Glukhovsky est paru en 2005, déjà ! Le 4A Engine a sa propre charte graphique, retrouvée dans les deux autres opus Last Light et Exodus. Tuerie à son époque, le jeu a été réglé à fond, tessellation et antialiasing activés. Ça devrait saigner !

 

metro2033

 

• Quantum Break

Quantum Break de Remedy est un jeu intéressant. Comme dit, on a testé des jeux injouables ou vieux, voire mythiques. Le jeu dans sa version complète Steam, donc DX11, était injouable tous détails à fond, on a donc fait ça également. On notera que l'option "Passer en haut de gamme" porte mal son nom puisqu'elle dégrade la qualité dans une définition inférieure. Elle est par conséquent désactivée. Comment se comporte le Northlight Engine que l'on retrouvera dans Control dans quelques semaines ?

 

quantum break

 

• STALKER: Call of Pripyat

Denier opus de la série Stalker. Si Stalker 2 semble encore englué dans un mini-merdier entre studios et proprios de licence, Call of Pripyat était la version la plus aboutie du X-Ray Engine. Aussi tous détails à fond, nous avons testé le jeu avec les rayons de soleil maxi. 

 

stalker call of pripyat

 

• The Witcher II

Compliqué de parler de ce titre qui reste une référence plus de 8 ans après sa sortie. Le Red Engine carbure, et tellement que l'option Ubersampling de l'époque rendait le titre injouable. Merci CD Projekt Red ! Il était temps de faire le bilan tout à fond avec cette option activée ! 

 

the witcher2

 

• Unreal

Dernier jeu du panel, probablement le plus mythique. Sorti en 1998, ce titre développé par Epic qui avait GT Interactive comme éditeur et moulinait avec l'Unreal Engine 1. Inutile de dire qu'à cette époque, les Pentium II n'étaient pas encore arrivés (fin d'année 98), et c'était la guerre entre Pentium et K6-2 d'AMD. La EDO en tant que RAM était en fin de vie, et la partie graphique 3D était accélérée par une 3DFX Voodoo, la reine de l'époque. Le jeu est tombé aux oubliettes, plus de développement, hormis sous GOG et des patches officieux qui permettent de choisir la version de DX, ici la 9, et la définition, initialement bloquée à l'époque en 1600x1200. Les frissons sont là quand même, la belle époque où on s'émerveillait dans les jeux, la blasitude des joueurs n’existait pas malgré le prix des jeux.

 

unreal



Les 32 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !