• VERDICt

FSP CMT510 [cliquer pour agrandir]C'en est fini de cette entrevue avec le CMT510. L'ensemble serait très convaincant s'il ne manquait pas de souffle. Voici notre bilan :

 

Qualité d'assemblage et équipement corrects

FSP soigne son produit en proposant des matériaux corrects, notamment l'acier utilisé. L'arrière du boîtier reste cependant en dessous du reste, puisqu'il semble appartenir à un modèle d'entrée de gamme. Le verre trempé quant à lui est bien travaillé, et la finition polie de ses joints permet de ne pas laisser un doigt sur la table lors du montage. Une fois monté, rien ne vibrera intempestivement. L'équipement se limite au strict minimum si l'on se penche uniquement sur la connectique. Vous aurez vos deux ports USB 3.0 en façade et les E/S audio pour votre casque ; c'est tout. Heureusement, le boîtier arrive avec quatre ventilateurs lumineux, quatre emplacements pour disques durs et des filtres pour éviter l'invasion. L'éclairage se gère via un switch placé en façade. Il permet de passer d'une couleur à l'autre ou d'utiliser l'un des quatre effets disponibles. L'espace intérieur est ensuite suffisant pour se monter une grosse configuration de jeu, puisque le CMT510 se destine aux gamers narcissiques.

 

Manque de souffle, mais c'est pour la bonne cause !

cmt510 conclu

Nous l'avons vu lors des tests, bien que le CMT510 soit équipé de quatre ventilateurs de 120 mm, il manque un peu de souffle. Il faudra donc prendre bien soin de sa configuration en sélectionnant au mieux les éléments (surtout dans le cadre de l'achat d'une nouvelle configuration). Le peu d'espace disponible au niveau de la paroi de verre avant ne suffit pas à gaver d'air frais tous nos éléments. Un emplacement vacant est disponible sur le dessus du boîtier si vous trouvez nécessaire de renforcer la ventilation déjà présente.

 

En revanche, le boîtier en lui-même se montre relativement discret à l'usage puisqu'il embarque des ventilateurs peu véloces. Le verre aidant également à ne pas trop disperser les nuisances sonores venues de l'intérieur, le résultat est excellent sur ce plan. Enfin, les supports 3.5" verticaux solidement fixés ne permettent pas de réellement contenir l'entrain d'un disque dur trop véloce.

 

Une position tarifaire délicate

La tranche 89/109€ est très disputée. Plusieurs modèles se livrent une guerre acharnée dans cette gamme de prix et offrent leur lot de bonnes choses, mais ils n'auront pas tous du verre trempé partout. Affiché à 99.90€, le CMT510 reste abordable pour le segment qu'il vise, c'est-à-dire les boîtiers vitrines. Il trouvera sur sa route l'Alpha 330 de Lian Li (130€), le Crystal 460X RGB de Corsair (145€) ou encore l'AI-Crystal de chez Anidees, premier modèle du genre (140€). La solution de FSP s'avère alors très abordable, sans avoir à rougir face aux modèles concurrents.

 

comptoir 4starsCe premier boîtier gamer arrivé de chez FSP que nous testons nous fait bonne impression. La qualité de fabrication et d'assemblage est digne d'un modèle plus haut de gamme. Les panneaux de verre sont soignés et la finition globalement de bonne qualité. Les prestations laissent rêveur sur ce modèle. Tout d'abord, le CMT510 embarque quatre ventilateurs, accessoirement lumineux. Nous découvrons ensuite le HUB de contrôle qui est une bonne surprise, puisque le reste de l'équipement est assez classique (deux ports USB 3.0 et les E/S Audio). L'engin se voit également protégé par des filtres à poussière sur ses principaux points d'entrée. En nous penchant plus en détail, le fait qu'il soit impossible de contrôler la vitesse des ventilateurs est un peu décevant. Le petit PCB servira uniquement à la gestion de la couleur est des effets lumineux du boîtier. Au chapitre des performances, commençons par le bon. L'excellent même. Le CMT510 est diablement calme. Au démarrage, la lumière qui irradie sera l'indicateur de bon fonctionnement de notre configuration passive. Le calme règne, tous ventilateurs à fond ! Est-ce le calme avant la tempête ? Non ! Les performances en refroidissement de ce modèle sont en deçà de ce que l'on espérait en découvrant l'artillerie. Il parvient à rafraichir notre processeur (95 ou 140W), du moment que l'on ne touche pas à la vitesse de rotation des ventilateurs. Un GPU un peu gourmand par contre sera mis à mal s'il n'est pas correctement refroidi. Attention aux choix de vos éléments si vous ne voulez pas que votre configuration s'affole. Nous en arrivons au prix annoncé pour ce modèle. Le CMT510 se trouvera autour des 100€ en général. Il y a certes des produits un poil moins chers qui s'en sortiront parfois mieux au niveau des performances. Cela dit, le CMT510 est un boîtier "vitrine" et dans ce segment il n'y a pas foule énorme dans le format. Les quelques concurrents qui s'y trouvent se négocieront entre 130 et 190€ la pièce. Le modèle FSP est une bonne alternative de milieu de gamme si vous souhaitez économiser sur ce poste lors de la confection de votre nouvelle config'. Après quelques jours passés en sa compagnie, un montage sans aucun problème à souligner et des prestations assez correctes, nous décidons d'attribuer quatre étoiles au FSP CMT510 qui s'en sort honorablement malgré ses capacités de refroidissement réduites et son prix qui le place dans une position délicate.

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic Silverstone asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 




Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !