Le fournisseur cloud Backblaze a partagé quelques nouvelles statistiques d'usage de son hardware de stockage dans ses datacenters, des données souvent assez intéressantes pour se faire une petite idée des dernières tendances de fiabilité chez les différents fabricants. Rappelez-vous aussi que Backblaze a désormais commencé à intégrer les SSD dans ses statistiques, hardware qu'il utilise maintenant depuis un peu plus de 2 ans principalement pour le démarrage du système et le stockage de petits fichiers (Iogs, diagnostics, etc.). Pour analyser les pannes de disque, Backblaze définit une panne comme pouvant être complète ou imminente - une prédiction basée sur les statistiques SMART, comme le taux d'erreur de lecture, le nivellement de l'usure du SSD, les heures de fonctionnement, le nombre d'échecs de programmation, etc. Dans ce cas, Backblaze a également limité son analyse aux disques de démarrage - SSD et HDD - des serveurs de stockage, ceux-ci étant constamment sollicités pour des opérations de lecture et d'écriture. Voici les derniers chiffres en date compilés par le fournisseur :

 

backblaze stats ssd vs hdd 2013 2021

 

En se limitant à une simple observation, on pourrait en déduire que les HDD ont un taux de panne plus élevé que les SSD, et que ces derniers sont donc plus durables. Toutefois, on voit bien que ces données rassemblent les statistiques de 2013 à 2021, or Backblaze n'utilise du SSD que depuis 2018, ce qui veut dire que le nombre de jours de fonctionnement cumulé des SSD est largement inférieur à celui des disques durs. Une différence d'âge entre le matériel qui fausse forcément l'analyse. Heureusement, Backblaze a prévu le coup et a également publié un autre tableau en parallèle, prenant cette fois-ci en égalisant l'âge du matériel SSD et HDD. Voici ce que ça donne :

 

backblaze stats ssd vs hdd age egalise

 

Le résultat est bien différent, à âge presque égal, les SSD ne sont ainsi plus très loin derrière les disques durs en matière  de taux de panne annualisé. Il important de rappeler que chaque panne de SSD chiffrée ici est une panne totale dans le cadre de l'usage et aucune n'est le résultat d'une atteinte de la limite d'endurance du disque. Alors que les SSD sont souvent vantés comme pouvant étant plus durables grâce à l'absence de mécanique interne, ces chiffres montrent que les disques mous ne sont peut-être pas aussi durables qu'on pouvait le penser par rapport aux disques durs. À ce jour, Backblaze affirme  ne pas être capable de définir l'origine d'un taux de panne aussi élevé. Comme pour les disques durs, celui-ci pourrait aussi augmenter avec l'âge moyen du parc. Précisons que l'on ne sait rien des SSD du fournisseur cloud, ce dernier n'a pas encore spécifié les marques et les modèles de SSD utilisés jusqu'à présent, mais espérons qu'il le fera un jour. Forcément, de bien meilleures conclusions pourront être tirées sur le long terme, au fur et à mesure que Backblaze cumule les données d'usage de ses SSD au fil des prochaines années. En attendant, le débat reste largement ouvert... (Source)

 

backblaze ssd vs hdd


Un poil avant ?

Gamotron • Au lieu de la garder ils feraient mieux de...

Un peu plus tard ...

+300 % pour les prix du silicium... Ça brûle !

 À âge égal, les SSD et HDD de Backblaze afficheraient un taux de panne très proche...  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !