Si vous venez de sortir d'hibernation (tout semble indiquer que l'hiver est déjà fini, ou alors qu'il n'a même pas encore commencé), rappelons que Kioxia n'est autre que le nouveau nom de Toshiba Memory après le rachat de la division de Toshiba l'année dernière.

En respect de sa roadmap de transition vers la dernière norme PCIe 4.0, Kioxia a annoncé la disponibilité de ses deux premières séries de SSD PCIe 4.0. Le hic, c'est que les deux nouvelles gammes sont au format U.3 et avant tout sont destinées au monde des professionnels, spécifiquement les marchés des entreprises et des data centers. Les SSD se nomment CD6 et CM6, le premier pour les centres de données et le second pour les entreprises, ils partagent toutefois une base commune autour du contrôleur SSD next-gen NVMe PCIe 4.0 et de NAND TLC 3D 96 couches de Kioxia, mais ils ne sont pas totalement identiques pour autant.

 

Kioxia SSD PCIe 4.0 NVMeCD6 "data center"CM6 "Enterprise"
Facteur de forme

2,5" 15 mm U.3

(rétrocompatible avec les backplanes U.2, compatible avec les derniers backplanes trimode SAS/SATA/PCIe et HBA)

Interface et protocole PCIe 4.0 x4, NVMe 1.4
Contrôleur et canaux

Fait maison et gravé en 16 nm FinFET

16 canaux

Fait maison et gravé en 16 nm FinFET

18 canaux

NAND Kioxia NAND 3D TLC 96L
Capacités 960 Go, 1,92 To, 3,84 To, 7,68 To, 15,36 To 800 Go, 1,6 To, 3,2 To, 6,4 To, 12,8 To 960 Go, 1,92 To, 3,84 To, 7,68 To, 15,36 To, 30,72 To 800 Go, 1,6 To, 3,2 To, 6,4 To, 12,8 To
Endurance (écriture complète/jour) 1 DWPD 3 DWPD 1 DWPD 3 DWPD
Lecture séquentielle 6,2 Go/s 6,9 Go/s
Écriture séquentielle 4 Go/s 4,2 Go/s
Lecture Aléatoire 1 000 000 IOPS 1 400 000 IOPS
Écriture aléatoire 85 000 IOPS 250 000 IOPS 170 000 IOPS 350 000 IOPS
Autres fonctionnalités

Chiffrement TCG Opal et Ruby

Certification FIPS 140-2 en cours

Support fonctionnement dual PCIe x2 + x2

Facteurs de forme EDSFF E3.S et E3.L à venir

Chiffrement TCG Opal et Ruby

Certification FIPS 140-2 en cours

Garantie 5 ans ?
Concurrence Samsung PM1733 et PM1735

 

Ça fuse et c'est gros, et relativement endurant avec ça ! On remarquera justement l'endurance triplée des versions pouvant supporter jusqu'à 3 réécritures complètes par jour grâce à un overprovisioning beaucoup plus important. Outre les capacités proposées, le nombre de canaux aussi est assez impressionnant par rapport à ce que l'on trouve dans un SSD grand public, généralement entre 4 et 8, mais même pour le segment des entreprises de telles caractéristiques sont pour l'instant encore assez peu courantes. Intel avait utilisé un contrôleur 18 canaux pour sa première génération de contrôleur NVMe (par exemple avec les P3700), qui est ensuite descendu à 12 avec la deuxième (P4500, etc.) ; le contrôleur des séries PM17xx de Samsung en posséderait 16, comme la majorité des autres contrôleurs tiers de ce segment.

 

Enfin, les SSD de Toshiba (décidément) Kioxia exploitant la dernière norme NVMe 1.4 profitent également de plusieurs de ses nouveautés - des évolutions que nous avions abordé en juin 2019 lors de l'introduction de la nouvelle version.

Kioxia n'a partagé aucun prix public et de toute façon, il n'y a pas matière à se sentir vraiment concerné par ces séries. En tout cas, les entreprises pourront enfin faire jouer un peu la concurrence, les SSD PCIe 4.0 de Samsung étant présents sur ce marché depuis l'automne 2019 ! (Source : Kioxia)

 

kioxia ssd pcie 4 cd6 cm6


Un poil avant ?

Bon plan • Le Ryzen 5 3600X à 197,31 € [MàJ à 195,43 €]

Un peu plus tard ...

Un Comet 10900 testé, enfin oui et non !

 C'est au tour de Kioxia, feu Toshiba Memory Corp., de commercialiser ses tous premiers SSD PCIe 4.0 testicouillus et taillés spécialement pour les professionnels, sur le pas de Samsung.  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !