Si OCZ vend toujours des SSD en grands nombres, la firme est par contre plutôt en politique de reconquête en ce qui concerne son image de marque, écornée par des taux de SAV assez effrayants sur une quantité non négligeable, pour ne pas dire une majorité, de ses modèles. Avec le Vertex 4, la barre a commencé à se redresser quelque peu, mais il en faudra plus pour rassurer véritablement les "connaisseurs", et c'est sur la toute nouvelle gamme "Vector" qu'il va maintenant falloir miser chez OCZ.

 

Avec ses Vector, OCZ ne joue pas la carte de la sécurité puisque la firme renoue avec ses propres contrôleurs maison. Et par contrôleur maison, on veut dire véritable contrôleur maison, pas comme l'Indilinx Everest qui n'était finalement qu'un contrôleur Marvell rebadgé, avec uniquement un firmware signé Indilinx. Les Vector sont eux basés sur le contrôleur Barefoot 3, dont le nom fera sans doute revenir plein de souvenirs nostalgiques chez certains, de cette époque désormais bien lointaine où les contrôleurs Indilinx Barefoot étaient parmi les plus prisés du marché.

 

Sur le papier, les Vector annoncent des performances de haut vol, avec des débits séquentiels de 550Mo/s en lecture pour les trois capacités disponibles (128, 256 et 512Go), et jusqu'à 530Mo/s en écriture pour les modèles 256 et 512Go, contre 400Mo/s au 128Go. Du côté des débits aléatoires 4K, 100 000 IOPS en lecture et 95 000 IOPS en écriture pour les 256 et 512Go, le 128Go devant se "contenter" d'un déjà très sympathique 90 000 / 95 000 IOPS respectivement. Des chiffres encore un peu plus élevés globalement que le Vertex 4 par exemple !

 

Et OCZ y va également de son discours rassurant, en expliquant que sa priorité en concevant ce Vector et son Barefoot 3 a été d'assurer la qualité, la fiabilité et la stabilité de cette nouvelle gamme de SSD censée redorer le blason de la maison. Pour aller dans ce sens, et tout comme avec les Vertex 4, les Vector sont d'ailleurs garantis 5 ans ce qui reste rare sur le marché, la coutume étant plutôt de 3 années de prise en charge.

Faisant 7mm de hauteur, le Vector est vendu avec un adaptateur 2.5 vers 3.5" en bundle, ainsi que le logiciel Acronis True Image. Les prix officiels sont fixés à 150$ pour la version 128Go, 270$ au Vector 256Go et 560$ enfin pour le modèle 512Go.

 

Et comme rien ne vaut une bonne série de tests pour être fixés dès l'annonce du lancement, voici une petite sélection d'articles mis en ligne par nos confrères dès ce jour J :

 

ocz_vector.jpg

 

OCZ Vector 256Go en test chez PCWorld (FR)

Un court avis dans la langue de Molière de ce Vector 256Go, chez THFR cette fois (FR)

Encore un avis sur ce Vector 256Go, chez Ocaholic (FR)

La bête, disséquée chez Anandtech (EN)

Un autre avis du même modèle, chez X-bit labs (EN)

Toujours en 256Go, à nouveau "in english", chez PC Perspective (EN)


Un poil avant ?

Bon plan: HD 7950 OC + 4 jeux + SSD 60Go ou 8Go de DDR3 à 257,36€

Un peu plus tard ...

Intel va multiplier par 8 le nombre de CPU Ivy Bridge desktop d'entrée de gamme début 2013

Les 14 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !