Le moins que l'on puisse dire, c'est que Windows 10 fait du bruit depuis les débuts de l'offre de mise à jour gratuite. Outre le débat sur la télémétrie et l'espionnage, d'autres points chagrinent les utilisateurs habitués des systèmes d'exploitation de Microsoft et cela donne lieu à de nouveaux procès.

 

Cette fois, ce sont trois personnes dans l'Illinois qui ont dressé une plainte pour destruction de données et matériel endommagé par le système d'exploitation. Un recours collectif (ou "Class Action" comme ils disent là bas) qui repose sur ce problème en particulier :

 

[Microsoft] failed to exercise reasonable care in designing, formulating, and manufacturing the Windows 10 upgrade and placing it into the stream of commerce. As a result of its failure to exercise reasonable care, [the company] distributed an operating system that was liable to cause loss of data or damage to hardware.

 

En gros (et pour qui ne lit pas l'anglais), le système de distribution de Windows 10 n'est pas stable ni sûr. La mise à jour ne fonctionne pas parfaitement pour tout le monde, entrainant des pertes de données et rendant parfois le matériel inutilisable. Comme pour les fois précédentes (et même si Microsoft a déjà été condamnée pour mise à jour forcée vers Windows 10 et qu'elle a dû laisser plus de marge à ses utilisateurs concernant le respect de leur vie privée), la Raymonde botte en touche en disant que cette plainte est sans fondement dans une réponse faite à The Register :

 

The Windows 10 free upgrade program was a choice designed to help people take advantage of the most secure, and most productive Windows. Customers had the option not to upgrade to Windows 10. If a customer who upgraded during the one-year program needed help with the upgrade experience, we had numerous options including free customer support and 31 days to roll back to their old operating system. We believe the plaintiffs’ claims are without merit.

Ils se retranchent encore vers l'excuse du "nous ne forcions personne", même si les différentes actions menées depuis la sortie de Windows 10 font plus qu'inviter à passer au nouveau système d'exploitation. Microsoft est effectivement là pour vendre ses solutions et a tout intérêt à ce que le public se tourne vers son système le plus récent, mais le faire de façon stable et sûre (avec un Windows Update qui fonctionne et une migration sans problème) et un OS sans défaut serait certainement plus simple.

 

windows10 logo

 Le processus de mise à jour du système d'exploitation serait intégralement mis en cause. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 42 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !