COMPTOIR

Si la première manche du combat contre les Chromebooks semble perdue pour Microsoft, la firme a d'autres endroits où attaquer et le marché des tablettes en est un. Dans un rapport de Techradar.pro, on découvre que la Raymonde modifie son OS pour satisfaire aux exigences de certains des appareils de ses partenaires, présentés lors de l'IFA 2014.

 

Chez Toshiba, la Encore Mini est une petite tablette à écran 7" affichant une définition de 1024x600 pixels et animée par un Atom Z3735G, 1Go de RAM et avec 16Go de stockage. Ca semble léger pour faire tourner du Windows 8.1 et en plus le 1024x600 n'est pas géré par l'OS (même pas par Windows 7 en fait) et Microsoft a donc modifié son système pour qu'il puisse fonctionner correctement avec ces caractéristiques et que toutes les applications fassent de même. Ça permettra de trouver des tablettes sous OS Microsoft à 129€ (il y a aussi le même genre de produit chez Acer), ce qui n'est pas un mal pour amener à une meilleure acceptation de l'OS par le grand public. Reste à attendre des tests pour voir si l'engin arrive à convaincre. Dans tous les cas, travailler au plus proche de ses partenaires est toujours une bonne idée, comme l'ont prouvé plusieurs autres constructeurs.

 

Toshiba Encore Mini  

Un poil avant ?

AMD améliore ses performances sur les suites CC d'Adobe

Un peu plus tard ...

IDF 14 : Intel montre Skylake, l'après Broadwell

Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !