Surtout présent dans le domaine du boitier (parfois hors norme), In Win ne s'est lancé dans l'AIO que très récemment, au printemps dernier pour être exact, avec une première solution colorée nommée SR24. La particularité de celui-ci résidait du côté de sa pompe embarquant deux turbines au lieu d'une, permettant un débit plus élevé sans trop de contrepartie. Un an plus tard voila que le fabricant remet le couvert, ayant une fois de plus imaginé une solution un peu différente pour se démarquer, comme vous allez le voir.

 

in win br36

 

La nouvelle série se nomme BR et compte deux variantes BR24 et BR36, respectivement des radiateurs 240 et 360 mm, montés respectivement de deux et trois ventilateurs à haute pression statique Luna AL120 ARGB (Sleeve bearing, CFM de 82,96, pression statique de 2,31 mmH2O et moulinage de 400 à 1800 tr/min). On ne sait pas encore qui est l'OEM, mais on distingue au moins un point commun avec des AIO comme les Pure Loop de chez be quiet! (dont l'OEM n'est aucun des coupables habituels, mais le taiwanais KD Industrial), à savoir la présence d'une pompe déportée sur les tuyaux avant le radiateur, tandis que le waterblock fait plutôt penser à de l'Asetek. En tout cas, sans pompe, ce dernier est donc assez petit, enfin aurait pu l'être, si ce n'était pour le choix de le surmonter d'un ventirad d'une tour intégrant un ventilateur axial de dimension inconnue, mais que l'on imagine faire à peu près 92 mm considérant que le waterblock fait du 100 x 100 x 75 mm.

 

in win br24

 

Coller un ventilateur à cet endroit n'est pas nouveau, Arctic le fait déjà depuis un moment avec ses Liquid Freezer et nous avons nous-mêmes pu prouver dans notre test (mais nous ne sommes pas les seuls) que la solution peut effectivement réduire les températures autour du socket, ce n'est toutefois pas indispensable, tout au plus un bonus appréciable. Le moulin d'In Win étant toutefois beaucoup plus grand que ce qu'on a pu apercevoir jusqu'ici, comme le petit 40 mm centrifuge chez Arctic, on sera évidemment bien curieux de voir son impact sur la température des composants à proximité. L'unité choisie par In Win dispose d'un roulement Sleeve Bearing et peut mouliner de 400 à 2500 tr/min, pour un CFM de 26,93.  Il ne reste qu'à espérer qu'il sache être efficace sans se faire entendre. Pas de prix a discuter encore pour l'instant et l'on ne sait pas non plus sa date d'arrivée.

 

In Win BR24 et BR36.

Un poil avant ?

Windows Insider 21382 : HDR et correctifs

Un peu plus tard ...

Du machine learning chez Google et Seagate pour prédire la panne d'un disque dur

 Quand le watercooling fait la part belle à l'aircooling... Voici les BR24 et BR36 d'In Win !  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !