Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine, un vendeur du nom de Thermaltake avait sorti une gamme de produits dédiée aux amateurs de watercooling. Pour ceux qui n’étaient pas encore là, c’était en 2015, avec la série des Pacific. On en retrouve trace plus récemment lors du Computex dernier, mais aussi sur des produits n’ayant plus aucun rapport avec ce sport, par exemple sur des barrettes de RAM — probablement à cause de la dérive RGB de la lignée. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, et les ingénieurs ont eu le temps de bûcher sur des nouveaux modèles se recentrant quelque peu sur ce liquide dangereux qu’est le monoxyde de dihydrogène.

 

Commençons par le plus proche de l’eau avec les blocks. Pour le CPU, c’est au Pacific W7 Plus d’officier, un bouzin à 12 LED adressables individuellement (12 !) capable de se fixer sur tous les sockets du moment, dont le fantasmagorique TR4. En cuivre plaqué nickel pour la partie en contact avec l’IHS, le bousin possède également un maze aux sillons optimisés de 0,15 mm selon la firme, reste à voir ce qu’il en est côté performances. Côté GPU, les nouveaux venus sont adaptés à la RTX 2080 Ti et la RX 5700/5700 XT avec respectivement les Pacific V-RTX 2080 Ti SE et les Pacific V-RX 5700 SE. Pas encore de prix, de page produit dédiée ni de date de disponibilité en dehors de « ce premier trimestre », mais cela devrait être douloureux...

 

thermaltake pacific blocks pump header

 

Pour parfaire le circuit, quoi de mieux qu’une pompe RGB ? La Pacific PR32-D5 Plus, basée sur la bien connue Laing D5, proposera ses services, accompagnée de 12 LED (encore !) ainsi qu’un réservoir de 400 mL pour être bien sûr de ne jamais être à court.

 

Mais pour continuer dans les circuits à eau, il faut dissiper toute cette chaleur, et pour ça, c’est aux radiateurs qu’il faut faire confiance. Cela tombe à pic, Thermaltake en a également en stock : des beaux Pacific CLD, toujours en cuivre, pour des tailles allant de 240 mm à 480 mm ; il faudra un boitier bien grand pour réussir à caser des dissipateurs de cette taille !

 

thermaltake pacific radiators

 

Si ces radiateurs ne sont pas RGB — et l’on comprend aisément pourquoi, la surface étant un facteur déterminant pour les performances — les ventilateurs fixés peuvent être, eux, colorés. C’est pourquoi le dernier produit de Thermaltake est une série de moulins nommés Riing Quad 12 et Riing Quad 14. Disponibles en blanc ou en noir, pour le moment uniquement par paquet de trois tarifé à 149,99 $ (et 10 $ de plus pour la version 14), il s’agit de ventilateurs de 120 mm et 140 mm possédant 54 LED  le comptoir déclarant officiellement la bagarre de kik-en-a-le-plus ouverte — réparti sur quatre rubans circulaires concentriques. Pour des spécifications un peu plus axées performance, comptez 9 pales, 60,17 cfm et 1,71 mmH2O pour la version 140 mm, et 40,9 cfm pour 1,4 mmH2O pour celles de 120 mm. Quant au rotation par minutes, compter 500 minimum sur les deux modèles, et 1400 RPM pour la mouture « 14", 100 de plus pour sa petite sœur.

 

thermaltake riing quad white 12

 

Il va sans dire que tout ce petit monde est compatible avec l’ensemble des technologies de synchronisation partenaire de Thermaltake, à savoir TT GRB Plus, TT AI Voice control, Alexa et Razer Chroma. Notez qu’un logiciel spécifique, NeonMaker, a été développé pour créer des effets avec les — vérifie sur la fiche technique — 54 LED des Riing Quad. Alors, parés à faire craquer le compte en banque ?

 

 Thermaltake étoffe sa gamme pacific, du watercooling haut en couleur pour le plus grand nombre ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !