D'après le dernier rapport du cabinet d’analyse Mercury Research, AMD a clôturé l’année 2021 sur un nouveau record de part de marché dans les CPU x86 à 25,6 %, battant ainsi le record de 2006 à 25,3 %. Cette bonne performance est due à la percée dans le monde des processeurs pour serveurs grâce à sa gamme EPYC offrant un meilleur rapport performance/prix/densité/consommation que son concurrent.

 

Sur le marché des ordinateurs de bureau, l'activité est en baisse par rapport au trimestre précédent de 5 %, mais surtout de 16,3 % par rapport à il y a un an. Pour le marché des portables, le résultat est mitigé avec une légère baisse (2%) par rapport au trimestre précédent, mais une progression de 13,7% par rapport à l'année dernière. En revanche sur le secteur des CPU pour serveur, AMD et sur une belle pente ascendante continue avec un gain de 5 % par rapport au troisième trimestre, mais surtout une hausse de 50 % en un an !
En regardant de manière plus globale, AMD s’octroie 1/4 des ventes de tous les CPU x86, mais dans les marchés cités, sa plus forte part de marché est seulement de 21,6 %. Le compte n’y est donc pas. La fourniture en APU pour les consoles, que ce soit celles de salon de Sony et Microsoft ou les portables de chez Steam Deck par exemple, suffisent-elles à expliquer la différence?

 

amd vs intel q4 2021 mercury research

 

En ce qui concerne les processeurs Arm, ils auraient une part de marché d'environ 9,5 % contre 8,3 % un trimestre plus tôt, et qu'ils auraient presque triplé leur part de marché par rapport à fin 2020. Cette hausse serait due aux ChromeBook et au changement d'architecture des Macs vers les Soc Apple M1.

 

Le président de Mercury Research a déclaré que la taille totale du marché avait augmenté cette année pour attendre les 500 millions d'unités, dont 30 millions affectées aux CPU Arm. En ce qui concerne le chiffre d'affaires, pour les seuls processeurs x86 ce montant s'élève à 74 milliards de dollars en hausse de 10,7% par rapport au 66,6 milliards de dollars de 2020.

 

À la lecture de ces valeurs, on constate mieux la difficulté d’AMD à augmenter ses parts de marché alors que sa capacité de production est contrainte par son fournisseur TSMC. Dans un volume de marché en hausse, AMD doit arbitrer ses allocations de wafers entre ses différentes gammes de produits, et se retrouve donc avec des gammes en baisse quand d'autres augmentent. La suite au prochain épisode à la fin du mois pour la publication du rapport sur les cartes graphiques. (source : Mercury Research)


Un poil avant ?

12900KS : le CPU qui voulait se faire plus gros qu'un GPU !

Un peu plus tard ...

Bon plan • WD Black SN750 SE 1To dès 127 €

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !