Avec le lancement de Windows 11 il y a une grosse semaine, beaucoup ont vu les performances de leurs Ryzen subir une perte de performance, estimée autour des 15 %, probablement plus selon les cas et les usages. Pourquoi ? Ce serait un souci avec la mémoire cache L3, plus spécifiquement la latence et les profils CPPC2. Pour ceux qui ne le savent pas, les profils CPPC2 permettent à l'OS d'utiliser au mieux de leurs capacités les threads, et de switcher d'un état vers un autre très rapidement, comme Intel le fait avec Speedshift par exemple. Ces deux techniquesa/capacités rouges posent donc soucis avec Windows 11.

 

La chose est vérifiée et reproductible, AMD vient de dévoiler le planning correctif. La couillette concernant le CPPC2 a été résolue en interne, le prochain pilote qui intègrera le patch et le profil de puissance sera mis en ligne le 21  octobre sur le site d'AMD. Le souci de la latence L3, en revanche, c'est l'affaire de la Raymonde qui a bossé dessus dans son EHPAD, et qui a trouvé une solution. Ce sera corrigé lors du déploiement du rustipatch le 19 octobre.

 

Cela touche les Ryzen, qu'ils soient de bureau ou portables, les CPU qui servent de porte-clés ne seront pas touchés par les deux mises à jour. Gageons qu'après ça, les Ryzen retrouveront leur 3e poumon !

 

amd broken logoCa ne va pas durer !


Un poil avant ?

Kezako que cette nouvelle RTX 3080 ?

Un peu plus tard ...

Intel débauche un autre grand vétéran du GPU de chez AMD

 AMD et Microsoft devraient rendre sa splendeur aux puces Ryzen sous Windows 11. Bientôt 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 10 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !