Après la RX 6600 XT, voilà que le vent des rumeurs souffle à nouveau du côté des rouges, cette fois-ci pour ce qui est des processeurs. En effet, si Intel a ardemment communiqué à propos de sa future microarchitecture Alder Lake apportant pour la première fois des cœurs hétérogènes sur le segment des PC de bureau, Zen 4 est moins médiatisé ; mais cela s’explique par les derniers bruits, annonçant une sortie début 2022.

 

Pour autant, aucun changement architectural interne ne serait au programme, en tout cas, pas dans le nombre de cœurs, qui plafonnerait à 16 - tout comme les R9 3950X et R9 5950 actuels. Il faut donc croire que les potentiels trous de l’IHS n’ont pas permis d’augmenter assez la place disponible pour caser un die de calcul de plus sur la gamme Raphaël (a.k.a. Zen 4) ; mais ce choix se justifie, une nouvelle fois : face à seulement 8 vrais cœurs chez les bleus et une gamme HEDT nommée Threadripper, AMD n’a aucun intérêt à évoluer sans cannibaliser sa propre offre.

 

Pour le reste, la fuite, qui nous provient doublement de Twitter avec ExecutableFix et Patrick Schur, confirme les informations précédentes : 5 nm de chez TSMC et TDP en forte hausse avec 170 W maximum, provenant peut-être d’un iGPU RDNA 2 très léger intégré quel que soit le modèle (Ryzen 3 comme Ryzen 9, palliant leur absence actuelle, dommageable pour les PC orientés multimédia péchu). De plus, Raphaël serait également compatible DDR5 et inaugurerait le nouveau socket AM5 de la firme, autant dire que le renouvellement hardware semble de mise à sa sortie ! (Source : VideoCardz)

 

amd ryzen


Un poil avant ?

NVIDIA déploie son dernier DLSS pour Red Dead Redemption 2

Un peu plus tard ...

SSD VPN100 : Patriot confirme et explique les changements de composants, mais pas tous...

Les 14 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !