Décidément, Intel fuit tellement qu’il deviendra difficile pour le géant bleu de nous surprendre lors de ses annonces officielles. En effet, nous sommes désormais passés au stade de la fuite concernant non pas la génération à venir — Rocket Lake — mais bien celle encore après, Alder Lake, prévue pour 2021-2022. Le nom est loin d’être inconnu : déjà sujet à de précédentes fuites, nous savions déjà que les rumeurs le voyaient inaugurer un socket prénommé LGA 1700, en prétendant également que les produits seraient à base d’une architecture hétérogène, similairement à Lakefield ; et qu’ils supporteraient du PCIe 4.0 et de la DDR5 : que de promesses !

 

intel alder lake hybrid technology leak

 

Or, une nouvelle fuite en provenance directe de Chine vient éclaircir quelque peu la chose. D’après ce document, Intel rassemblerait de manière extrêmement proche les cœurs gros des petits en les groupant par deux. Une paire petit/gros aurait en fait accès aux mêmes registres et partagerait le même set d’instruction, ainsi que les mêmes registres de contrôle. Si l’utilisateur souhaite limiter le dégagement énergétique, alors un mode nommé Intel Hybrid Technology pourrait être enclenché, ce qui permettra à l’OS de jongler entre le gros et le petit cœur en fonction de la tâche. Par rapport à la version ARM big.LITTLE, cette implémentation aurait l’avantage de diminuer les coûts d’activation/désactivation des cœurs puissants, tout en limitant le temps nécessaire à ordonnancer les processus sur le gros cœur lorsque celui-ci vient d’être activé : un bilan plutôt positif... mais il deviendrait pour le coup impossible de faire fonctionner en parallèle les 8 +8 cœurs, ce qui rend quelque peu fallacieux la dénomination de « processeur à 16 cœurs » pour ces éventuels prochains modèles. Mais, puisque ces deux cœurs partagent la même ISA, comment faire usage des gros jeux d’instructions vectorielles ? Hé bien, l’AVX-512, l’Intel TSX et le support des calculs en flottants demi-précision ne seraient supportés que si le petit cœur est désactivé, épicétou. Puisqu’il semble impossible de les faire mouliner en parallèle, la chose est plus que censée.

 

intel alder lake s configurations leak

 

Ce n’est pas tout, car une seconde fuite fait état de différentes configurations logiques pour les produits en test pour la gamme grand public : des versions à 16 cœurs en 8 +8 (pour rappel, le Ryzen 9 3950X de la concurrence possède déjà 16 cœurs... mais tous sont aussi puissants les uns que les autres, et l’AVX-512 n’est pas supporté) dans une enveloppe thermique de 125 W, voire 150 W — qui a parlé des i9 ? —, des 8 +8 dans 80 W – des i7 ? — et des 6 cœurs sans leurs petits frères — de quoi remplir les i5 et inférieures ?

 

Tout cela semble bien détaillé pour des CPU normalement encore au stade embryonnaire, Intel n’ayant même pas encore confirmé leur finesse de gravure. Nous pouvons également nous demander quel est l’intérêt de limiter les cœurs hétérogènes au i7, alors que cette technologie serait particulièrement pertinente pour les processeurs basse consommation. De plus, ce genre de « notes » un peu trop explicatives est étrangement suspect ! Gardez donc toutes vos pincettes, car il est bien possible que ces « informations » ne soient, finalement, rien de plus qu’un bon gros fake bien imité. Rendez-vous donc dans (trop) longtemps afin d’en savoir véritablement plus ! (Source : VideoCardz)

 16 cœurs en 8+8, mais aussi 6 gros cœurs tout seuls : un réel intérêt pour les clients ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !