Màj 21/04 : en rapport au p'tit blabla en fin de page sur les Ryzen 3100/3300X, ceux-ci ont entre-temps été lancés par AMD avec le B550 et sont bel et bien prévus pour le marché au détail !
 

Après avoir fait monter en grade le Ryzen 5 1600 de la première génération Zen (eh oui, ça commence à dater) vers une puce Zen + (certainement de R5 2600 déclassé), preuve aussi que la référence connaît toujours le succès en dépit de son « âge » et suffit encore pour bien des usages, voilà qu’AMD en aurait fait de même pour le tout petit Ryzen 3 1200 de la même génération !

CPU rikiki, il s’agit d’un quadcore sans SMT, affichant une fréquence de base de 3,1 GHz et de 3,4 GHz en boost, le tout avec 2 Mo de cache L2 et 8 Mo de cache L3, et un TDP de 65 W. Pas de quoi se permettre des délires en jeu, mais plus qu’assez pour une machine dédiée à la bureautique et un usage multimédia raisonnable.

 

La référence est encore disponible dans le commerce, toutefois, assez difficilement en France et rarement à des tarifs intéressants. Par contre, il se trouvera sans problème outre-Rhin à partir de 80 €. Peut-être cela changera-t-il chez nous avec l’arrivée de la version 12 nm façon Pinnacle Ridge du Ryzen 3 ? Cette dernière est référencée depuis le 19 avril outre-Rhin à partir de 55 euros (par ailleurs, le prix de lancement du processeur original) et, semblerait-il, déjà disponible chez certains revendeurs. En tout cas, pour les distinguer, c’est bien simple, à l’image du Ryzen 5 1600AF, on parlera d’un Ryzen 3 1200AF sous la référence YD1200BBAFBOX, au lieu de YD1200BBAEBOX pour le R3 1200 original.

 

amd ryzen 3 1200AF [cliquer pour agrandir]

 

Qu’est-ce qui change ? Les fréquences et le TDP restent inchangés, mais le processeur profiterait naturellement des autres avancées introduites avec Pinnacle Ridge en 12 nm, grosso modo : un cache plus rapide, un contrôleur mémoire amélioré (enfin, corrigé) et Precision Boost 2. Toutefois, notons qu’aucune des caractéristiques n’est encore officielle, en attendant peut-être la p’tite annonce d’AMD ou au moins l’ajout d’une ligne sur la page produit du processeur original, afin d’indiquer l’existence de la version 12 nm, ce qui ne saurait trop tarder.

 

Enfin, à voir aussi ce que cela signifierait pour les Ryzen R3 3100 et 3300X, dont nous avons récemment encore parlé. Certes, ces quadcores profiteraient du SMT, d’un cache plus important et de fréquences plus élevées, mais pourraient souffrir d’une marge de manœuvre assez réduite, notamment à cause du Ryzen 5 2600, mais aussi des R3 1200AF et R5 1600AF, potentiellement à des tarifs bien trop proches. À moins que les prochains Ryzen 3000 supputés ne soient initialement uniquement des exclusivités pour les OEM, le marché au détail étant clairement surpeuplé, l’embarras du choix pour un processeur modeste, aux performances honorables et abordables, et c’est tant mieux !

 Une petite cure de jouvence pour le plus petit des premiers Ryzen de 2017 ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !