COMPTOIR

Il y a une paire d'années, Intel a fondé la Intel Custom Foundry, un programme qui est censé permettre au fondeur d'apprendre les subtilités du métier de fondeur à son rythme, en deux mots adapter la production et la construction. Les autres fondeurs, dont TSMC voire GloFo, sont moins dans les temps qu'Intel qui respecte ses plannings avec une précision chirurgicale. La firme est un des plus grands fabricants de semi-conducteur dans le monde, et ce pour sa propre production, enfin presque !.

 

Les capitaux générés chaque année lui permettent d'avoir un temps d'avance grâce à sa branche R&D, et ce pour la mise au point de procédés de gravure qui coûtent de plus en plus cher à mettre en place au niveau des infrastructures (usines, wafers 450mm, etc....). Intel a donc besoin que tout tourne à plein régime pour rentabiliser ses énormes investissements et s'est entouré de quelques partenaires pour leur produire des puces, encore en nombres restreints pour le moment. Toutefois, si l'avenir venait à être moins radieux qu'il n'est en ce moment, et y a de la marge, Intel pourrait produire des puces pour d'autres grosses entreprises comme le déclare Chuck Norris Mulloy d'Intel, mais y a encore un hic.

 

Si la firme est consciente qu'elle arrive à ses objectifs pour ses propres productions, gérer une fonderie multi-contrat  est une toute autre paire de manches. Dans ce domaine, Intel est très loin de rivaliser avec TSMC ou GloFo, qui sont capables de produire des puces différentes et complexes selon plusieurs procédés et ayant des fonctions très différentes. Alors Intel apprend petit à petit avec ses clients, deux sont déjà connus pour se servir des fonderies Intel, ce sont Tabula et Achronix concepteurs de réseaux avancés FPGA, mais les autres préfèrent rester "anonymes" comme le déclare Mr Mulloy. Mais passer à la fonderie de masse pour d'autres gros poissons est un fantasme, tant que la firme n'en n'aura pas financièrement besoin. (Source X bit-labs)

 

Intel.png  

Un poil avant ?

Focus sur la HD 7970 OC de Gigabyte

Un peu plus tard ...

MSI officialise la compatibilité de ses cartes Z68 et H61 (G3) avec Ivy Bridge

Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !