×

Ragotron • Durée de vie de périphériques : le beurre, l'argent du beurre et les yeux de la crémière ?
g21 fashion dazzle truc tout cassé

ragotron de comptoir

 

Depuis 5 ans à peu près, le RGB est roi des cartes graphiques, ventilateurs et autres combos clavier/souris ; un ajout qui a, certes, des attraits esthétiques, mais qui entraîne également l’ajout de nouveaux composants potentiellement fragiles. Pour autant, la multiplication des acteurs dans les domaines de périphériques pour joueurs en particulier entraîne une compétition féroce : de quoi offrir de la qualité à moindre coup ? Quid de la capacité à durer dans le temps, une chose difficile à mesurer dans les quelques semaines (seulement) précédant nos tests ? C’est ce que nous allons voir ensemble avec ce tour d’équipe du comptoir, l’occasion de capter les évolutions depuis le dernier sondage à ce sujet, remontant 5 ans plus tôt !

 

g21 fashion dazzle truc tout cassé [cliquer pour agrandir]

Même non fonctionnel, un clavier peut encore avoir des utilisations plus… cathartiques

 

Dans l’équipe : les claviers et les souris

Si la conversation dérive sur les périphériques, alors il est probablement question du B.A.-BA de la saisie sur ordinateur : un clavier et une souris. Commençons donc par ce duo, hautement sensible puisqu’il est connu que ce dernier reçoit plus d’attention tactile que le. a partenaire du geek concerné.e ! Pour notre cher Pascal, l’absence de couverture capillaire supérieure n’empêche en rien le bon fonctionnement des doigts, et, cela tombe bien, son Roccat Vulcan 122 fonctionne toujours correctement.... à part la LED de verrouillage du pavé numérique près, qui se prend pour une chandelle en bout de mèche : pas bien pratique au quotidien ! Côté souris, la G402 trône sur son bureau depuis 8 ans, mais à un rythme de changement effréné d’une tous les deux ans en moyenne : confortable et indispensable, certes, mais fiable, pas vraiment.

 

roccat vulcat 122 pac led

Ça ne se voit pas, mais la LED de gauche est allumée… Un problème récurrent et à la fois non pris en charge et non corrigé par Roccat

 

Titi est parti récemment chez Razer avec un Cynosa V2 et une Orochi V2 cette année : pas de trace d’usure pour le moment, et encore heureux ! Auparavant, son Roccat Suora de 2018 n’avait pas failli, mais son bruit l’a rendu remplaçable. À l’inverse, la Roccat Kain 202 AIMO a succombé au bout de 7 mois faute d’une molette défectueuse. Pour Matt, Logitech est de mise avant son entrée dans a scène des tests de périphériques : une G502, un G513, tout tournant comme une horloge, mis à part le revêtement des touches ZQSD (une constante au comptoir !), depuis revendu et remplacé par un Everest Max. Suite à une erreur aquatique humaine, les LED ont du mal, mais le bousin tient bon !

 

Pour Nicolas, la situation nomade américaine l’a poussé à investir dans un Leopold FC660C suite au coup de foudre du HHKB II et des switchs Topre. Rajout de touches en bois, barre d’espace inversée, poulpe en guise de touche échap… le pauvre a subi bien des démontages depuis son achat en 2021, mais tient le coup. Ses autres trucs à clic-clic incluent un QPad MK80 en MX Blue datant environ de 2017, toujours fonctionnel — et bruyant ! — en dépit du revêtement fatigué sur le repose-poignet, ainsi que le KC 6000 Slim (Cherry) plus agréable aux oreilles ; toujours en bon état malgré deux cassures du tour plastifié suite aux multiples déménagements. Côté mulot, une R.A.T. 5 de Mad Catz montre des signes de fatigue sur le clic molette et le capteur optique, mais vu l’état à son achat (d’occasion, en 2017), rien de bien critique (notez le remplacement des boutons latéraux peu après son acquisition pour cause de maltraitance de l’ancien propriétaire) ; et la Corsair NIGHTSWORD RGB de test fonctionne toujours aussi bien excepté le revêtement caoutchouteux s’usant relativement rapidement. Un coup de brosse, un passage au cutter pour retirer un ergo plastifié fortement désagréable, et voilà le travail !

 

leopold fc660c nico

 

Thierry, toujours dans les bons plans, tourne avec le Roccat Vulkan AIMO 120 testé ici et une Logitech G502 également issue d’un essai ; tous deux n’ayant rien de spécial, mis à part une opération de remplacement des patins du mulot pour une glisse optimale. Dans son inventaire se trouve quelques trésors plus anciens : un clavier Microsoft Reclusa toujours fonctionnel en dépit des touches ZQSD illisibles (on se demande pourquoi…), un Razer Lycosa de 2010 dont le pad multimédia et le revêtement soft touch on décidé de rendre l’âme ; ou encore une Alienware Tactx remontant à 2009, toujours au top.

Enfin, Tomiche tapote sur un Corsair K70 hérité de Pascal en 2018, toujours fonctionnel ainsi qu'un Logitech K800 dont la batterie vient de lâcher (fonctionne toujours branché en USB) et dont la touche Échap s’était échappée, remplacée par une anglaise. Dans la même veine, sa main tripote une Corsair Glaive également refilé par notre gourou dont les switchs des clics principaux accusent leur âge, sans pour autant abandonner. Le tout est complété par moment par une souris basique Logitech à 10 balles bizarrement toujours en vie, et c’est tant mieux pour elle !

 

 

logitech g502 ligthspeed

La G502 de chez Logitech : un choix répandu au comptoir, ici en version Lightspeed

 

 

Côté modérateurs, Cristallix touche régulièrement son Durgod Hades de deux ans d’âge, dont la seule marque du passage du temps est l’affaiblissement de l’anodisation sur ses deux bords. Pour la souris, encore du Logitech avec une G502 Hero, sans défaut depuis son achat en août 2021, en remplacement d’une G500S au câble défectueux. Gustavo copie allègrement sa G502 Hero, mais l’agrémente d’un SteelSeries Apex 3 ; auparavant, notre modérateur était complètement chez Razer avec un combo Deathadder et Lycosa, toujours fonctionnels à l’heure actuelle.

Bara, issu de notre dernier recrutement (il reste de la place, d’ailleurs), n’a pas de souci ni avec son mulot OMEN Reactor de 2020, mais son K780MX de chez G.SKILL est reparti à l’usine à cause de touches bègues. Du coup, le « vieux » G105 de 2015 est toujours d’actualité, sans aucun défaut dû au temps.

 

Quid du reste ?

Si les trucs à touches et à clics représentent la majeure partie de nos interactions avec nos machines chéries, ce n’est pas pour autant qu’ils en ont le monopole. Entre casques, manettes et autres périphériques de saisie, les bureaux ont largement de quoi être remplis de bidules plus ou moins utiles : de quoi justifier un autre tour de l’équipe !

 

Nicolas, comme à son habitude, n’a pas pu s’empêcher de bidouiller son HyperX Cloud de 2016 en remplaçant, deux ans après son achat, le câble usagé par une prise jack femelle. Les coussinets et le rembourrage de l’arceau ont également été remplacés il y a deux ans, et nombreux sont les câbles jacks à ne pas avoir résisté à la dure vie de doctorant nomade de votre rédacteur CPU — au moins 4. Au passage, savez-vous à quel point un bousin jack-jack 4 points est difficile à dénicher ? Pour ce qui est des manettes, rien à redire avec la 8BitDo FC30 Pro de 2017 environ, qui fonctionne rarement, mais sûrement.

 

hyperx cloud nico

 

Du côté des plus professionnels, Tomiche a bien entendu du matériel dédié au stream et à la création vidéo : un micro-casque XLR de chez Audio Technica : le BPHS1, ainsi qu’un mixeur GoXLR, le tout datant de 2-3 ans et en parfait état, de quoi remplacer avec brio l’ancien Plantronics, décédé d’un coup sans prémisses. Matt, toujours dans les cieux, a remplacé récemment son Sennheiser HD 558 parce que ça lui chantait, mais ce dernier fonctionne encore à merveille (Matt comme son casque !). L’heureux élu a été un HD 599 SE, toujours de la même crèmerie, sans aucun défaut jusqu’alors. Pascal est également de l’école Sennheiser avec un PC 350 conservé longtemps, mais tombé en miettes ; par la suite remplacé par un GSP 670 qui tient toujours la forme, mais vu sa faible utilisation, cela n’a rien de surprenant. Enfin, Thierry a hérité du Corsair Virtuoso RGB testé ici, toujours en forme en dépit d’une batterie un peu légère. Auparavant, son Senheiser PC350 de 2009 fonctionne toujours, mais les coussinets ont été changés — une constante — deux fois. Le bandeau de tête, cependant, n’a pas eu ce privilège et a ainsi perdu une partie de son revêtement : rien de critique en 10 ans d’âge.

 

Chez nos chers modérateurs, le constat est similaire avec une longévité tout à fait acceptable. Pour Cristallix, un DT770 de chez beyerdynamics officie depuis décembre 2016 et tient remarquablement le coup, accompagné depuis un an d’une carte son EVO 4 et d’un microphone AT2020 de chez Audio Technica ; tous en condition parfaite d’utilisation. Pour Bara, le Razer Keraken X de 2021 montre déjà des signes de faiblesses au niveau du rembourrage : dommage pour la firme joueuse !

 

raazer kraken x bara

 

Pour Gustavo, c’est un banco : entre le micro Trustmaster GXT 232 de 2 ans d’âge et la manette de Xbox 360 qui accuse le même âge que la console (et un bouton RT faiblissant), les à-côtés se portent bien ! Rajoutez un volant Trustmaster TMX Pro avec T3PA et un joystick Trustmaster T16.000M FCS Hotas eux aussi parfaitement fonctionnel, à la poussière dans le Hota près.

 

xbox 360 manette gus

 

 

Le mot de la fin

Bien que notre échantillon soit loin d’être représentatif, l’équipe résume à elle seule la majorité des cas pouvant se présenter, de la réparation manuelle à la qualité irréprochable du matériel professionnel, en ne passant pas les retours moins plaisants et la camelote pas adaptée. Et vous, chers lecteurs ? Êtes-vous parmi les connaisseurs, attendant le recul sur un produit avant achat, ou désireux de tester des nouveautés quitte à en payer les erreurs de jeunesse ? La zone commentaire est toute à vous sur ce sujet !

Un poil avant ?

La RTX 4090 FE livre ses secrets de fabrication

Un peu plus tard ...

EXPO : Corsair inonde le marché avec de multiples kits répartis sur 3 gammes

Acheter un clavier ou une souris RGB une blinde, c'est peut-être satisfaisant, mais qu'en est-il sur le long terme ?

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 25 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !