La G502 à la vitesse de la lumiere ?

 

La G502 est une aventure qui marche pour le spécialiste du périphérique Logitech, en témoignent les multiples déclinaisons dont elle a fait l'objet depuis son introduction en 2014 sans jamais pour autant revoir profondément la recette d'origine. Ce serait d'ailleurs la souris de jeu la plus vendue au monde, en tout cas si l'on en croit le fabricant ! Après des années exclusivement en filaire, Logitech tente finalement de couper la queue de son mulot phare et a accouché de la G502 LightSpeed en mai dernier, qui viendra donc s’intégrer à son écosystème sans-fil gaming et pourra profiter de la fonctionnalité PowerPlay du constructeur. Hormis le sans-fil, faut-il s'attendre à des évolutions par rapport aux prédécesseurs ? Et du reste, s'agit-il d'un pari réussi et d'une bonne alternative à la concurrence wireless, y compris les autres modèles de Logitech ?

 

review g502 lightspeed

 

 

Logitech G502SpectrumHeroLightspeed
Dimensions 132 x 75 x 40 mm
Poids 121g
+18g
121g
+18g
114g
+16g
Type Droitier
Prise en main Claw / Finger / Palm
Boutons

11

(interrupteurs mécaniques Omron)

Durabilité

(en clics)

20 millions 50 millions
(ça en fait un paquet, ça va être relou pour vérifier)

Patins et

Durabilité

Teflon (PTFE)

 250km

Connectique

USB

(2,10m)

USB

(1,90m)

Bluetooth

Capteur

PixArt

PMW3366

12000 DPI

Logitech HERO

16000 DPI

Taux de rapport

(USB et sans-fil)

1000Hz / 1ms
Acceleration Max. >40G
Vitesse Max. >400 IPS
Rétroéclairage RGB (1 zone)

RGB

(2 zones)

Autonomie il y a un fil, vous rigolez ou bien ?

jusqu'à

60h, avec batterie Li-on 240 mAh

Logiciel Logitech G-Hub
Tarif conseillé 94,99€ 89,99€ 149 €
Garantie 2 ans

• des G502 pour tous

La G502 est vraiment une grande famille, et la et version LightSpeed est affichée par Logitech comme étant l'évolution ultime (avant la prochaine) de son mulot gaming phare. Pour autant, la recette d'origine ne change pas, physiquement on a droit aux mêmes formes, aux mêmes boutons toujours aux mêmes endroits, la même molette débrayable, un ajustement du poids toujours aussi aisé et une capacité à atteindre les 16 000 points par pouce grâce au même capteur Hero fait-maison introduit par la G502 du même nom. On y trouve aussi une intégration du RGB, heureusement toujours aussi modeste et discrète du logo "G" et les indicateurs du DPI, si ce n'est que l’éclairage des deux zones peut désormais  être contrôlé individuellement, et en sachant que les 3 barres illuminées servent aussi d'indicateur lorsque vous recharger la batterie de la G502 LightSpeed. Sous le capot, c'est encore une fois un microprocesseur 32-bit ARM qui sera à l’œuvre, associé à une mémoire embarquée visiblement plus importante, car pouvant cette fois-ci stocker si vous le souhaitez jusqu'à 5 profils, au lieu de 3 profils sur les G502 antérieures.

 

En fait, si l'on omet la présence d'un câble détachable pour la recharge et le transfert de données, les évolutions de la G502 LightSpeed se font surtout dans les entrailles du mulot. Malgré l'ajout d'une batterie capable de tenir 60 heures (sans RGB) et des dimensions identiques, le poids de la nouvelle G502 a été réduit de 7g, auxquels vous pourrez ajouter 16g supplémentaires (2 x 4g et 4 x 2g) contre 18g  (5 x 3,6g) et un poids de base de 121g auparavant. Logitech affirme avoir obtenu cet allégement en repensant l'agencement intérieur et en s'inspirant de l'endosquelette de la G Pro taillée pour l'eSport avec seulement 80g sur la balance. En somme, la G502 LightSpeed est une G502 ne changeant rien fondamentalement dans ses performances ni dans son usage, mais embarquant tout simplement les dernières technologies du constructeur. M'enfin, trêve de blabla et passons aux visuels (et plus de blabla aussi en fait) !

 




Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !