Voilà, on y arrive ! Il faut dire que ce fut en gestation depuis très longtemps, puisque cela fait depuis 2009 que les discussions avaient démarré pour l'élaboration d'une solution de chargement universelle. À ce moment-là, la Commission européenne avait signé un accord avec les principaux fabricants ayant dans la foulée permis de réduire fortement les types de chargeurs disponibles sur le marché et de faire passer le nombre de solutions différentes de 30 à 3 ! Cet accord-là avait toutefois expiré en 2014, après quoi le Parlement européen avait encouragé la Commission à imposer des obligations plus contraignantes, comme elle aurait eu parfaitement le droit de le faire. Cependant, cette dernière avait alors préféré explorer la piste d'une solution volontaire et collaborative avec les constructeurs, une initiative qui avait malheureusement fait chou-blanc en 2018. De ce fait, l'heure n'est plus aux négociations, à l'autorégulation et à attendre que les fabricants fassent preuve de bonne volonté, l'Europe veut désormais jouer la carte de l'action législative pour finalement (enfin) forcer l'adoption d'un chargeur universel !

 

 

Et c'est ainsi que la Commission a présenté sa proposition pour harmoniser les câbles de chargement sur la base du standard USB-C pour le branchement et USB-PD (Power Delivery) pour le chargeur. Ceci concernera d'abord les smartphones, les tablettes, caméras, casques, haut-parleurs et consoles portables, mais la législation pourra être étendue pour inclure d'autres types d'équipement à l'avenir. En attendant, il s'agira de donner 24 mois aux constructeurs pour se conformer aux futures exigences - si le texte est approuvé, bien entendu. Ceux-ci devront entre autres informer les consommateurs en cas de modifications des exigences en matière de chargement, mais devront également donner le choix au consommateur d'acheter un appareil avec ou sans son chargeur, et donc de vendre celui-ci séparément. L'idée générale est évidemment de faciliter la vie de l'utilisateur et de réduire petit à petit les déchets électroniques.

 

En tant que premier concerné par cette initiative et détracteur numéro 1 depuis le début de cette histoire, Apple a faire savoir qu'il estime le délai de 24 mois trop court, que de forcer ce changement contribuera directement à augmenter la quantité de déchet, et sera une entrave à l'innovation et au choix de l'utilisateur. Des objections naturellement écartées par la Commission européenne, affirmant que cela n'empêchera pas à une compagnie de présenter un nouveau standard plus performant et pertinent à l'avenir, bien au contraire. Au passage, le recharge sans-fil n'est pas encore concernée, la Commission a jugé qu'il eut été trop prématuré d'inclure ce marché encore jeune. Par contre, la future législation pourra rapidement être mise à jour pour l'inclure si la situation le demande, ce qui pourrait d'ailleurs arriver plus tôt que tard, alors que certains nouveaux smartphones n'ont même plus de ports de chargement.

 

thierry breton commission europeenne smartphone usb c

 Thierry Breton tripotant de l'USB devant ses collègues de la Commission.

 

Alors, une bonne nouvelle ? RIP Ligthing chez Apple ? C'est assurément une initiative qui est très loin de faire l'unanimité, que ce soit auprès des entreprises que du public. Pour certains une bonne idée, mais bien trop tardive, pour d'autres une perte de temps pour la bureaucratie européenne, etc. Au fond, imposer le standard polyvalent qu'est l'USB-C est probablement une bonne chose, et c'est d'autant plus pertinent maintenant qu'il a récemment été mis à jour pour monter encore plus haut dans les watts et que l'USB4 est parti pour les gouverner (presque) tous via USB-C. Mais qu'en est-il d'adresser la qualité très variable et la diversité des câbles en circulation et dans le commerce, ou de prendre en compte les différentes technologies de recharges rapides chez chaque fabricant ayant souvent des fonctionnements différents ? Bon, ça, c'est probablement plutôt à l'USB-IF d'essayer de s'en occuper, non ? (Source)


Un poil avant ?

TeamGroup dévoile son SSD de l'extrême avec AIO dédié

Un peu plus tard ...

French Days • ça commence et c'est jusqu'au 27 septembre

 En tout cas, l'Europe compte cette fois-ci l'imposer pour de bon ! Forcément, ça n'emballe pas tout le monde. Une bonne idée ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 27 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !