Le coeur du catalogue de Cherry est constitué des MX « originaux », les interrupteurs rouges, bleues, verts, bruns, noirs ou encore gris que nous connaissons pour la plupart assez bien, puisqu'ils équipent une grosse partie des claviers mécaniques pour les joueurs. En 2018, Cherry avait étoffé cette offre en réduisant la taille de certains de ses interrupteurs originaux, avec des déclinaisons « low profile » — lors de notre test du K60 RGB Low Profile, nous avions pu tâter des Cherry MX Low Profile Speed. Entre temps, le constructeur avait aussi ajouté de l'interrupteur « entrée de gamme » à son catalogue, les VIOLA.

 

cherry mx ultra low profile 1

 

Un élargissement progressif de son offre qui « culmine » aujourd'hui avec l'introduction du plus petit MX de Cherry à sortir de ses usines allemandes, le tout premier adapté aux machines contemporaines les plus fines : le MX Ultra Low Profile ! Malgré une hauteur de seulement 3,5 mm et une taille réduite de 70 % par rapport aux interrupteurs Low Profile, le nouvel interrupteur est toujours mécanique, une première aussi pour le segment visé ! Pour obtenir ce facteur de forme ultra fin, on imagine que le constructeur a aussi dû arriver aux limites de ce qu'il est possible de faire avec son interrupteur MX, désormais réduit à l'essentiel comme vous le montre cette vue explosée du nouveau modèle en question. On pourrait dire que ça ressemble un peu au mécanisme « butterfly » d'Apple, mais en moins plastique et visuellement plus robuste.

 

cherry mx ultra low profile 2

 

Prévu pour être soudé à même le PCB, l'Ultra Low Profile est tactile et audible, avec une « précourse » de 0,8 mm seulement pour atteindre le point d'activation, complété par une « surcourse » de 1 mm pour des motifs ergonomiques, soit une course totale de 1,8 mm. L'activation nécessitera une force de 45 Cn, mais il en faudra 65 pour atteindre le point de retour tactile. Enfin, grâce à l'usage de thermoplastique translucide, l'interrupteur peut être rétroéclairé de façon homogène et individuelle, et est donc compatible RGB (ouf).

 

cherry mx ultra low profile 3

 

La nouvelle référence va faire ses débuts immédiatement et est d'ores et déjà proposée comme option pour les derniers laptops M15 R4 et M17 R4 d'Alienware — des machines gaming portables et qui sont parmi les plus fines de leur segment. Par contre, c'est une addition qui représentera dans leur cas un coût supplémentaire de 150 $ par rapport à la machine avec le clavier de base... Y'en a qui se font plaisir !  À voir les performances du nouvel interrupteur en pratique et dans quelle mesure il améliorera réellement l'expérience du joueur « mobile », mais certains se réjouiront sûrement à l'idée d'avoir enfin le choix d'un interrupteur mécanique. En tout cas, c'est un nouveau marché qui s'ouvre désormais à Cherry ! Néanmoins, il y a fort à parier que cela donnera aussi de nouvelles idées à TTC et Khail, et peut-être même de type optiques...

 


Un poil avant ?

Une mini-console sous Linux pour du jeu rétro, ça vous dit ?

Un peu plus tard ...

Au moins 40 cores pour la 3e génération Xeon Scalable Ice Lake-SP ? (MAJ)

Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !