Parce qu'un clavier de luxe tout seul ne suffisait visiblement pas à agrémenter une journée de lancement chez Razer, le constructeur a également sorti de sa pochette un nouveau dock universel devant apporter une connectivité maximale. Ne payant pas tellement de mine par son aspect relativement épuré, il s'agit d'un boîtier en aluminium noir mesurant 190 x 74,5 x 27 mm, à poser sur le bureau et qui s'alimentera via un adaptateur de 135 W. Oui, ça fait pas mal de jus pour un dock externe, mais il faut au moins ça pour faire vivre un objet bardé d'une multitude de connecteurs, et accessoirement aussi pour alimenter son éclairage Razer Chroma Underglow — n'est pas Razer un accessoire sans un minimum de RGB, voyons !

 

razer thunderbolt 4 dock chroma 1

 

Outre la présence de nombreux I/O, la grande particularité du Razer Thunderbolt 4 Dock Chroma se trouve pile dans son nom : il est certifié Thunderbolt 4 ! Profitant du dernier mariage technologique, le Thunderbolt 4 étant basé sur l'USB4 et l'USB4 reposant sur une architecture proche du Thunderbolt 3, Razer annonce que son dock est donc également conforme à la dernière norme de l'USB-IF (USB4 Gen3 pour 40 Gb/s), qui doit en principe également gérer le DisplayPort 2.0 de la VESA.

Bref, la connexion principale est donc assurée par une prise USB-C Thunderbolt 4 et un câble de 0,8 m seulement, soit 40 Gb/s de bande passante pour les 9 connecteurs suivants : 3 x USB-C Thunderbolt 4, 3 x USB-A 3.2 Gen2 (20 Gb/s), 1 x Ethernet Gigabit, une fente pour carte SD/UHS-II, et une entrée/sortie audio 3,5 mm ! Un tel arrangement permet notamment de gérer deux écrans 4K@60 Hz ou un seul écran 8K@30 Hz, ou encore d'alimenter un laptop jusqu'à 90 W via USB-C, et c'est évidemment rétrocompatible avec les normes USB précédentes et le Thunderbolt 3.

 

razer thunderbolt 4 dock chroma 2

 Bien fourni, mais une surface de recharge sans fil eut été sympa aussi.

 

Bien entendu, il faut avoir une machine compatible Thunderbolt 3 ou 4 pour en profiter, ce qui restreint d'emblée la clientèle potentielle, en attendant que le standard se démocratise, si cela devait toutefois arriver un jour, car le Thunderbolt d'Intel est (très) cher et son ouverture vis-à-vis des plateformes autres que les siennes (AMD, ARM...) reste encore extrêmement limitée. En ce moment, il n'y a guère que Tiger Lake chez Intel et les Mac M1 d'Apple qui sont déjà compatibles Thunderbolt 4 et USB4 pour l'instant. Et sans surprise, le dock de Razer coûte lui-même une petite fortune, en précommande sur son propre site pour 329,99 € ! Vu la marque, la nature et l'orientation du produit, ça se tient, mais diantre...

 


Un poil avant ?

L'EuroHPC s'offre un nouveau superordinateur pour 2022 : Deucalion !

Un peu plus tard ...

NVIDIA demande aux constructeurs de portables de la transparence sur les specs des GPU utilisés

 Un dock en pointe des technologies avec lequel on peut brancher et alimenter plein de choses, mais sûrement pas le portefeuille...  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !