Avec l’arrivée de la version 4 du plus célèbre des PC format carte de crédit est venue se poser la question de la méthode de refroidissement du bousin. En effet, et de manière extrêmement similaire à l’évolution des CPU de bureau, les SoC ARM utilisés pour le Pi ont augmenté peu à peu leur consommation, si bien qu’un système de refroidissement (actif ou passif) s’avère nécessaire pour obtenir des performances maximales.

 

Pour éviter les solutions alternatives un peu trop perchées, voilà que la fondation Rasbperry Pi elle-même sort un ventilateur et un dissipateur officiel pour la framboise. Pour l’installation, rien de plus simple : placez le dissipateur en aluminium sur le CPU grâce à l’adhésif inclu, et le ventilateur dans le boitier via un système de fixation en plastique. Il faudra par la suite raccorder ce fameux moulin sur le GPIO du Pi via 3 broches, afin que ce dernier ne souffle pas inutilement lorsque la machine est éteinte, et hop ! Le tour est joué, vous pouvez bénéficier des 1,4 CFM maximum que brasse le bousin, qui — une attention ô combien louable — supporte le PWM lui permettant de modifier sa vitesse en fonction du besoin.

 

Proposé pour la modique somme de 5,30 €, l’ensemble semble séduisant à première vue, mais ce placement tarifaire qui risque de rester entre les dents des connaisseurs du secteur, puisque la valeur des composants ne doit pas dépasser les 2 $.. et qu’il est difficile de comprendre pourquoi la firme n’a pas intégré d’office une solution avec son Pi. Peut-être pour les futures versions ?

 

(Source : MiniMachines)

 

 


Un poil avant ?

UL lance deux benchmarks basés sur des logiciels Adobe

Un peu plus tard ...

Des drivers graphiques Adrenalin 20.11.3

 Un Pi, même en format mini, ça chauffe : la fondation propose donc un design de référence de ventilateur. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !