Amateurs de la vague rétro, vous allez être comblés. Si vous passez vos journées à écouter du synthwave en regardant à outrance Kung Fury, alors ce boîtier, concocté par myretrocomputer, est fait pour vous. Son (seul) atout ? Ressembler comme deux gouttes d’eau au Commodore 64, un micro-ordinateur ayant connu son heure de gloire dans le milieu des années 80.

 

Ainsi, le bousin intègre un clavier mécanique en USB aux switchs Cherry non précisé (mais « à faible bruit » et tactile, donc logiquement du Brown), un emplacement pour lecteur CD (sur le côté) et un lecteur de carte SD. Côté compatibilité, la petitesse est de mise, puisqu’il vous faudra investir dans une mobale miniITX et un ventirad pas plus haut que... 3 cm. Pour l’alimentation, débrouillez-vous, rien n’est indiqué (mieux vaudra quelque chose d'externe !), par contre la place est prévue pour un HDD au format 2,5", au-dessus du lecteur CD. Enfin, un minuscule ventilateur de 40 mm se chargera de refroidir le tout : attention aux oreilles et à la chauffe !

 

Notez qu’une version modifiée de Linux nommée C-USA pour correspondre à l’aspect rétro de la machine est disponible sur le site constructeur. Pas sûr qu’elle rencontre un grand succès, mais l’intention est présente et appréciée ! Pour ce qui est du tarif, comptez quand même 207,97 € pour la version Commodore (My 64) ou 208,95 € pour le My Vic20... ce qui semble à la fois pas si cher pour un boîtier intégrant des switchs mécaniques, mais bien trop pour un bousin dont la description demeure un peu trop approximative. Enfin, une version pour micro-ordinateurs de 2020 — comprenez les machines-cartes typées Raspberry Pi — est également prévue pour une date ultérieure. Alors, tentés ? (Source : GamingOnLinux)

 

 

 Construisez un PC on ne peu plus rétro avec ce boîtier sorti tout droit des années 80. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 19 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !