Nouvelle année, nouvelle saison, nouveau jeu... F1 2021, ne déroge pas à la règle et nous envoie donc sur les circuits du monde de la Formule 1, avec les plus grands champions. On profitera de l'occasion pour vous rappeler que F1 2017 fut le tout premier jeu à passer sous la loupe de nos comptoiroscopes. Depuis, chaque année, on se fait un petit délire avec ce titre, le dernier en date étant bien évidemment le comptoiroscope DX12 vs. DX11 de F1 2020. Point de DirectX cette année, mais un tout petit test du DLSS. Non pas car nous avons une préférence pour une couleur plutôt qu'une autre, mais parce qu'on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a. Noudidiou.

 

 

C'est donc toujours équipé de cette bonne vieille RTX 2080 Gaming OC que nous allons scruter ce que nous propose le dernier titre de Codemasters. Première partie de vidéo avec un benchmark confrontant les presets extrêmes disponibles, à savoir les presets Max (Ultra élevé) et Min (Ultra faible). On y constate que les mouvements rapides montrent une fois de plus qu'il n'est pas forcément très judicieux de mettre tous les réglages à fond. Et en seconde partie de vidéo, un petit point sur le DLSS, activable mais non réglable, que l'on compare au TAA et à l'absence d'antialiasing. Sans surprise, le DLSS permet de récupérer quelques précieuses images par seconde sans dénaturer complètement le rendu. Notez que les zooms durant cette séquence sont des zooms x4. À bon entendeur.

 


Un poil avant ?

Le russe Syntacore préparerait un CPU octocore RISC-V assez puissant pour le quotidien pour 2025

Un peu plus tard ...

Valve retourne dans le monde des Steam Machines avec le Steam Deck

 Du DLSS au programme de ce nouveau F1 2021, sans réglages fins mais avec de quoi envoyer du bois en 4K UHD ? Réponse ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !