Nouvelle license chez Ubisoft avec Immortals Fenyx Rising, qui sortira aujourd'hui et dont on vous a donné un aperçu en direct hier soir. Outre le fait que le jeu soit excessivement "casual" (comprenez : destiné aux joueurs occasionnels, en témoigne son gameplay intuitif et sa prise en main immédiate), que l'humour de Zeus divisera et que les graphismes pourront le faire passer pour un jeu pour enfants (coucou le PEGI 12), eh bien il est tout de même développé à base de moteur AnvilNext 2.0. Au même titre que AC: Valhalla, mais du coup suce-t-il autant ? Notons au passage que nous évoluons dans une définition 4K UHD 16/9 ici, donc grosso merdo du 3840x2160.

 

 

C'est pour tenter de répondre à cette question que nous avons fait tourner la RTX 2080 Gaming OC de notre bécane de test. Ensuite on a lancé le jeu, joué un peu, exécuté le benchmark intégré plusieurs fois en fonction des presets retenus, presets qui sont donc les extrêmes disponibles dans les options du jeu, i.e. les qualités Très Élevée (qu'on a renommé Ultra ici parce que sur les vignettes Youtube ça attire davantage le chaland) et Très Basse (renommé Low... mais c'est la faute à Youtube, m'sieur l'arbitre...). Donc on prend quelques scènes sympatoches, on compare et on constate. Et ce qu'on constate, eh bien c'est que les différences visuelles se cherchent à la loupe, typique du syndrome du portage console. On appréciera le boost de frame rate en Low, même si ça ne sera pas suffisant pour profiter d'une expérience stable à 60 ips. Donc oui, ça suce...

 


Un poil avant ?

Le Parlement européen en faveur du droit de réparer ses appareils

Un peu plus tard ...

Un mulot gaming léger et ambidextre (pour de vrai !) chez Sharkoon

 Le dernier titre d'Ubisoft se confronte à une RTX 2080 en 4K UHD, et ça fait mal au fion. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 7 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !