Le drapeau pirate vient de prendre un coup dur la semaine dernière. Plutôt que de corriger son DRM pour éviter bugs et impacts aléatoires sur certains jeux, Denuvo préfère maintenant aussi chasser directement les sorcières à travers le monde pour protéger sa chère progéniture. Dans un communiqué récent, le patron d’Irdeto (la société derrière Denuvo) indique qu’une opération conjointe avec la police bulgare a permis l’arrestation du hackeur Volksi, un jeune Bulgare de 21 ans à l’origine du site REVOLT. La spécialité du hackeur : contourner le DRM Denuvo et proposer des cracks multijoueurs permettant de jouer via les serveurs Steam. Pour se faire, le crack encapsule le jeu, lui donne un Token (ou jeton pour les Français) correspondant à un jeu libre d’accès et peu exploité, et décode la capsule pour communiquer avec l’autre joueur.

 

processus piratage denuvo t [cliquer pour agrandir]

 

Après une arrestation à domicile comprenant confiscation du serveur du site et du PC personnel, Voksi a été interrogé par la police bulgare pour soupçon de cybercriminalité. Dans un communiqué via Reddit, il explique vouloir engager une résolution à l’amiable avec Denuvo sans réussite à ce jour, ce dernier considérant que c’est au procureur de statuer de sa situation.

En attendant, il restera disponible via son Discord personnel et justifie son combat par l’impact du DRM sur les jeux. N’empêche, à 21 ans, sans formation bac+12 de crypto (le gars est très discret sur sa vie privée), il a réussi à contourner l’un des DRM les plus résistants pour jeux vidéo. Et sans utiliser de méthode hardcore de creusage de tunnel (il n’a jamais utilisé de VPN, juste doué à cache-cache sans code triche). 

 

poutine meme denuvo job

 Dans sa guerre contre le piratage, Denuvo met sur le bûcher l’un des plus gros hackeurs de son DRM. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 21 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !