On ne sait pas si EA ou Disney commencent à regretter chacun de leur côté ce contrat d'exclusivité signé en 2013 entre les deux parties concernant Star Wars, mais une chose est sûre : cette licence ne semble pas porter chance à Electronic Arts. Entre le premier Battlefront qualifié au mieux de sympa, mais vain et le gros projet de Visceral annulé, voilà que même Battlefront 2 finit par leur faire du tort.

 

star wars battlefront2 2017

 

Pas la peine de revenir sur la levée de boucliers contre les micro-transactions de Battlefront 2, mais abordons tout de même la flopée de problèmes techniques dont le jeu souffre depuis des mois, principalement sur PC, mais aussi sur consoles de salon. Il suffit de voir le nombre de sujets créés sur les forums de support officiels, toujours avec les mêmes problèmes récurrents depuis des mois, pour comprendre l'ampleur du problème.

 

Un exemple parlant : ce sujet relevant de graves soucis de saccades et micro-freezes rendant le jeu difficilement jouable. Depuis sa création fin novembre lors de la sortie de la mise à jour "Les Derniers Jedi" (et également de la grosse mise à jour W10 Creator Update d’automne), le sujet recueille 52 pages -soit presque une page supplémentaire par jour- sans qu'aucune communication officielle d'EA ou de DICE n'ait été faite. Il s’agit tout de même d’un souci de micro-freezes pendant plusieurs minutes (la durée variant selon les machines) à chaque début de partie et/ou dans les menus, causés par des montées en charge massive des CPU tapant allègrement le rupteur. Malheureusement tout le monde n’est pas la BX Turbo du Comptoir, et le jeu lui ne le supporte pas.

 

 

Là où le problème devient vraiment gênant, c’est que des “solutions” semblent exister, mais jamais les mêmes selon les configurations. Certains rouges arrivent à réduire la violence et la durée des saccades en faisant un roll-back de driver (17.11.2) et jouer avec l’activation ou non du Shader Cache, tandis que chez les verts, limiter les FPS à 60 via des programmes type RivaTuner semble aussi faire de l’effet. D’autres méthodes communes à tous passant par des modifications des fichiers .cfg semblent porter quelques fruits, mais certaines machines semblent complètement hermétiques à toutes tentatives. Plus d’un joueur avoue avoir quitté le jeu en attendant une hypothétique résolution un jour.

 

starwars battlefront2, le netgraph à rebonds ! [cliquer pour agrandir]

Boing boing le netgraph

 

Notons tout de même que le studio sort une mise à jour importante, évidemment conditionnée par la sortie du film, avant le départ en vacances du producteur du jeu pour 3 semaines, sans le remplacer ou transférer son pouvoir de décision, bloquant ainsi tout le processus de correction. Presque 2 mois plus tard, le problème n'est toujours pas résolu, et toujours aucune communication officielle. Les problèmes de progression non sauvegardée viennent à peine d’être corrigés, les erreurs 201 renvoyant au menu du jeu sont encore légion chez certains (et pas du tout chez d’autres). Quand on voit dans le même temps les excuses de Bungie pour Destiny 2, on se demande si la colère des joueurs ne devrait pas se diriger également vers le nord de l'Europe.

 

Si on additionne toute cette mauvaise publicité, on ne sera donc pas étonné d'entendre de la bouche même de Blake Jorgensen, directeur financier d'EA, parler de "sous-performance" à propos de Battlefront 2 il y a quelques semaines. Alors que sur la même période en 2015, 13 millions d'exemplaires du premier opus ont été livrés aux distributeurs, il n'est question que de 7 millions pour Battlefront 2. Un million de moins que les espérances d'EA. Même si ces derniers espèrent encore entre 1 et 3 millions de ventes supplémentaires d'ici la fin de l'année fiscale 2017 (fin mars 2018), cela ne suffira pas pour atteindre les 14 millions du premier opus à la même période.

 

Les statistiques de joueurs en ligne reflètent bien cette tendance quand on sait qu'à support équivalent, il y a toujours environ 4 fois plus de joueurs sur Battlefield 4 (2013) que sur le dernier Battlefront disponible depuis 2 mois et demi. Quand dans le même temps, EA se félicite que Battlefield 1 a possédé jusqu'à maintenant 25 millions de joueurs uniques, on peut se questionner si la performance n'enfonçait pas un peu plus le clou du cercueil Battlefront.

 

On se demande si la récente confirmation du retour imminent des micro-transactions pour "les prochains mois à venir" va enfin sortir EA de son pétrin Star Wars. Ou bien peut-être la modification de la progression in-game prévue au mieux pour mars 2018, plusieurs mois après la sortie, quand la plupart des joueurs ont déjà presque tout débloqué ? On ne pariera pas nos crédits stellaires là-dessus.

Rassurez-vous si vous êtes actionnaire d’EA : en partie grâce à la hausse des ventes de jeux en téléchargement qui leur procure une plus grande marge que la vente physique, EA à annoncé des profits à hauteur de 1,16 milliards de dollars pour leur dernier trimestre, quasi équivalent à ceux de l'année dernière. Soulagement.

 

Barotron, WTF ?
Ceci est une tribune communautaire ! Au Comptoir, nous avons bien envie de laisser nos lecteurs s'exprimer encore plus qu'ils ne peuvent déjà le faire via les ragots. Voici donc le Barotron, mix entre bar (forcément, au Comptoir...) et baromètre apte à donner le La des tendances de l'autre côté du média que nous sommes. Merci à Samuel D., auteur de ce billet, inaugurateur du format, et fidèle du Comptoir depuis... oula... un certain temps.

Vous souhaitez vous aussi écrire un billet sur de l'actualité ? Un matériel spécifique ? Un coup de gueule ? Une analyse ultra fine du marché ? Parler de votre belle mère ? Statuer sur le fait que les périphériques RGB soient nocifs pour le sommeil ? Contactez-nous via le menu pilier et parlons-en !

 Problèmes de micro-transactions et bugs non résolus, le casier de Star Wars Battlefront 2 est lourd et les chiffres parlent d'eux-mêmes 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 22 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !