Hier soir, nous avons eu droit à deux conférences majeures un peu soporifiques, manifestement, le but était juste de faire parler des technologies, occuper le terrain face au concurrent. Nvidia a libéré officiellement le Re-size BAR pour ses cartes graphiques, sans expliciter quelle gamme serait concernée ni comment. Cela fut précisé via le Twitter de Nvidia. Premièrement, les RTX 30 Mobiles seront d'emblée capables de se laisser tripoter par le CPU, ainsi que la RTX 3060 12 Go qui sera pour mémoire lancée fin février, nous devrions encore être dans le choc des cryptomonnaies qui nous polluent la vie.

 

Tous les futurs produits seront aussi compatibles. Mais quid des deux premières générations de RTX déjà lancées ? Turing en est exclu, malheureusement, gageons que cette décision ne soit pas définitive, mais ça ne sent pas bon quand même et c'est regrettable. Les RTX Ampere déjà lancées, à savoir les RTX 3060 Ti, 3070, 3080 et 3090  seront compatibles, mais la manipulation sera un poil plus complexe. Une mise à jour des pilotes le permettra, certes, mais il y aura un prérequis nécessaire : une mise à jour du VBIOS (donc le firmware de la carte graphique, rien à voir avec la carte maman). Nvidia a mis au point ce VBIOS, il ne reste plus qu'aux partenaires à créer leurs propres VBIOS customisés et leurs propres démarches pour permettre à leurs clients de franchir le pas.

 

Si cette opération se limite généralement à lancer un exécutable en mode administrateur puis redémarrer, la question se pose sur la conduite à tenir en cas de ratage, puisque il est probable qu'au reboot il n'y ait plus d'affichage. La carte n'est pour autant pas foutue, avec possibilité de reflasher le VBIOS corrompu en utilisant l'iGPU (loupé si c'est un CPU qui en est dépourvu) ou une seconde carte graphique dans un autre slot PCIe pour l'affichage, et en lançant la procédure (et précisant le cas échéant la carte à flasher). Donc dans le cas d'un ratage, peu probable mais pas impossible, il restera donc à l'utilisateur un tant soit peu débrouillard, la possibilité d'éviter le SAV, puisqu'il existe un moyen de récupérer la carte (sauf si l'EEPROM est défectueuse).

 

Pour revenir au sujet, il sera intéressant de mesurer les gains en découlant pour vérifier si les verts arrivent à faire aussi bien que les rouges, mais aussi comparer ceux mesurés sur plateforme AMD  vs Intel, ou en PCIe 3.0, tout ceci étant impossible pour l'heure avec les Radeon, AMD ayant limité l'usage de la fonctionnalité sur les RX 6000, aux seuls CPU Zen 3 associés à une carte mère dôté d'un chipset série 500. Il faudra toutefois attendre côté Nvidia que les firmwares soient disponibles, ce qui devrait arriver début mars de manière synchronisée avec les pilotes.

 

nvidia resize bar


Un poil avant ?

Elite XG321UG, ViewSonic part aussi à l'assault du Mini-LED pour les joueurs

Un peu plus tard ...

Où est passée la RX 6700 des rumeurs ?

Les 16 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !