COMPTOIR

Ryse Son of Rome, c'est l'histoire d'un jeu à la très grosse réalisation, et au gameplay répétitf et pas très passionnant, mais c'est aussi le genre beat'm'all qui veut ça. C'est quand même une vitrine technologique pour Crytek juste avant de s'éparpiller en plusieurs groupes, mais le mal était déjà fait avant avec Crysis 2 puis Crysis 3. Les goûts et les couleurs ne se discutant pas spécialement surtout quand il s'agit de jeux comme Ryse, on peut par contre disserter sur la gourmandise du titre à bien des égards.

 

D'abord il va falloir que le GPU se sorte un doigt pour envoyer du lourd, et ça ne sera pas facile pour lui étant donné que le Cry Engine 3 se retrouve bien mis en valeur, exception faite d'un usage de Super Sampling qui ne rend pas un antialiasing très propre, pourquoi avoir simplifié à ce niveau face aux choix de Crysis 3 par exemple ? Ensuite niveau mémoire graphique, vous allez voir qu'on pompe allègrement 1 quille de jaune entre 3 et 4Go de mémoire GDDR5, et donc toutes ces choses vous seront montrées chez Gamegpu. Bonne lecture !

 

ryse_sor.jpg

 

URSS 1

Gaulois traduit 0

Un poil avant ?

Icy Dock enferme le petit dédé dans une boiboite aérée

Un peu plus tard ...

Framasoft part en guerre contre les services centralisés

Les 41 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !