COMPTOIR

Les EPYC bientôt plus chers et Sapphire Rapids (encore) retardé ?

Il n'y aurait pas que de la bonne nouvelle concernant les processeurs EPYC d'AMD, hélas. En effet, un rapport de marché (qu'on prendra tout de même avec des pincettes) rédigé par le directeur de Mizhuo Securities et citant Dollu Wu, vice-président et directeur de l'activité Datacenter/Cloud d'Inspur Systems (le 2e plus gros vendeur de serveurs au monde), affirme qu'AMD va augmenter les prix de ses processeurs EPYC (il n'est pas dit quelle génération, Milan ou Milan-X) de 10 à 30 %. La hausse varierait selon le profil du client, les plus gros seraient moins impactés. En raison d'un approvisionnement très serré en wafer et un manque de capacité en packaging de semiconducteurs, AMD ne donnerait à présent également plus aucune visibilité à ses clients quant à la tenue des livraisons en CPU et de GPU. En sus, chaque livraison mensuelle serait désormais aussi accompagnée d'une nouvelle offre de prix à prendre ou à laisser. Selon Dolly Wu, aucun client n'étant réellement disposé à refuser, tous acceptent de payer les nouveaux prix par peur de manquer d'approvisionnement face aux incertitudes quant aux livraisons futures...

 

amd epyc processeur

 

Une hausse qui ne serait finalement pas très surprenante, compte tenu de la nature des puces EPYC et surtout de leur succès sur un marché où la génération Milan détient bon nombre de couronnes, dont celle du meilleur rapport performance/watt et de la densité de performances par serveur. Par conséquent, étant donné que les prix n'ont fait qu'augmenter ces derniers temps tout le long de la chaîne de production et que la demande défonce totalement l'offre, il serait logique qu'AMD ne se gêne pas pour répercuter les différentes hausses sur ses clients, tout en profitant certainement aussi un peu au passage de sa place sur le podium des performances face à un concurrent (certes, toujours dominateur du marché) encore assez effacé pour le moment... Mais Intel, qui ne souffre de très loin pas des mêmes contraintes en capacité de production qu'un AMD entièrement dépendant de TSMC, ne resterait pas sans rien faire et planifierait d'augmenter de 50 % la production et l'approvisionnement d'Ice Lake en 2022, et ce sans augmenter les prix, évidemment dans l'espoir de limiter encore un peu la casse en attendant la relève.

 

À ce propos, le document de Mizhuo Securities affirme aussi que l'arrivée en masse de Sapphire Rapids sera (encore) retardée, peut-être jusqu'au 3e trimestre — le lancement formel aurait dû avoir lieu au deuxième. Il suppute également que les prix élevés anticipés pour Sapphire Rapids (potentiellement à cause des nouvelles technologies) n'aideront de toute façon pas Intel à limiter ses pertes sur le marché face à AMD. Au contraire, alors que Pat Gelsinger a récemment affirmé que Sapphire Rapids replacera Intel pratiquement sur un pied d'égalité avec AMD, Dolly Wu anticipe à l'inverse que l'offre actuelle (Milan/Milan-X en 7 nm) et future (Genoa en 5 nm) d'AMD conservera l'avantage des performances face aux Xeon, et donc qu'AMD poursuivra sa croissance explosive dans ce segment ! Mais encore faudra-t-il que TSMC arrive à suivre... Vite, des usines ! (Source)

Un poil avant ?

3D V-Cache et latence avec un EPYC, y'a bon ?

Un peu plus tard ...

Test • Arctic Freezer i35 aRGB

Tout le monde (ou presque) veut des EPYC pour leurs datacenters, mais il va maintenant peut-être falloir les payer plus chers... Et avec ça, la concurrence aurait encore pris du retard !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !