Il n'est pas toujours évident de connaitre les détails des affaires des fondeurs de semiconducteurs, beaucoup de chiffres étant jalousement gardés au secret, pour des raisons assez évidentes. Si certains comme TSMC partagent tout de même parfois le pourcentage que représente chaque procédé de gravure de son revenu, il est beaucoup plus difficile de se faire des idées précises sur le prix d'un wafer ou des allocations de la production chez chaque fondeur pour chacun de ses clients, et donc de la répartition des livraisons de wafers. Certains on bien essayé récemment de deviner les prix avec TSMC, naturellement de manière très générale et approximative. De son côté, Counterpoint Research, entreprise d'analyse, de consultation et conseil pour les marchés des technologies, a essayé de le faire afin le prédire le pourcentage de wafer 7 nm et 5 nm qui sera livré à chaque client en 2021 par les fondeurs principaux du marché, Samsung et TSMC. Attention, c'est évidemment à prendre avec du recul et des pincettes, d'autant plus que la méthode de calcul n'est pas très claire et semble un poil confuse... Voyez plutôt : 

 

counterpoint research [cliquer pour agrandir]

 

L'analyste en conclu que 80 % de la production 5 nm de 2021 serait encore utilisée pour le marché des smartphones (Apple en tête, évidemment), tandis que les applications seraient toujours bien plus diversifiées pour les procédés de "classe 7nm", logiquement plus abordables. On regrettera toutefois que les chiffres de TSMC et Samsung fussent mélangés, bien que l'intérêt n'étant pas tant de voir qui livrerait quoi et à qui (c'est déjà assez connu), mais bien de tenter de définir la quantité de wafers qui sera absorbée par chaque client pour les procédés de dernière génération. Il est spécifié que la catégorie 7 nm inclus bien les différentes versions N7 et N6 de chez TSMC, avec ou sans EUV, idem pour Samsung, mais rien ne dit si le 8 nm des RTX 3000 en fait partie.

 

De ce fait, difficile par exemple de définir de quoi exactement est constitué la future part de 21 % de Nvidia... Uniquement l'A100 Ampere fabriqué chez TSMC ? On sait que le GPU a du succès dans les datacentres, mais cela parait tout de même un peu beaucoup. Un refresh des RTX 3000 en 7 nm ? Les 3 % de 5 nm de Nvidia pourraient être ceux de Hopper, que les rumeurs placent effectivement sur le 5 nm de TSMC pour 2021. Avec 27 %, AMD aurait la plus grosse part du camembert 7 nm, certes, mais celle-ci représente aussi un catalogue assez conséquent de CPU, GPU et SoC pour consoles, ne l'oublions pas.  Les 5 % de wafers 5 nm pourraient constituer le début de la production de Zen 4 et/ou RDNA3, prévus vers ou au début de 2022. Enfin, 7 % de 7 nm pour Intel, pour son futur GPU DG2 ? Au final, on se retrouve avec plus de questions que de réponses. Normal, cela reste de la lecture de boule de cristal, peut-être un peu plus sophistiquée que d'autres, mais probablement tout autant spéculative... La seule certitude, c'est que TSMC et Samsung, et les fondeurs de manière générale vont effectivement s'en mettre plein les fouilles en 2021 ! (Source)


Un poil avant ?

PNY rejoint la liste des fournisseurs de RTX 30 mini-ITX

Un peu plus tard ...

Les laptops avec RTX 30, les nouvelles victimes du minage ?

 Quel constructeur mangerait le plus de gaufrettes 7 nm et 5 nm de TSMC et Samsung ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !