Malgré les épidémies et joutes politiques, la fibre continue son bout de chemin en France et tente de braver tous les dangers pour apporter un débit internet décent à l'ensemble de la population. Alors oui, le retard reste conséquent et il faudra ramer encore longtemps afin d'obtenir le Saint Graal dans nos campagnes, mais il faut constater que la reprise est bien là. Car il y a tout de même plus de 1 million de lignes qui risquent d'être manquées, et l'ARCEP a décidé de ne plus écouter les excuses des opérateurs sur les retards possibles. Et cela à l'air de marcher, car SFR - qui pourtant se sentait "insulté" selon son Directeur Général Arthur Dreyfuss -  relance rapidement sa machine et revoit son déploiement dans l'Ouest et les Hauts de France.

 

Le groupe s'installe donc petit à petit sur le territoire breton, en arrivant d'abord sur le RIP THD Bretagne, mais avec près d'un an de retard tout de même. Mais il lui reste un contrat sur le déploiement de la fibre sur 40 000 logements de la métropole rennaise d'ici 2022, avec pour l'instant 23 000 lignes d'installées. Il reste donc de la route à faire, sachant que d'ici fin 2020 l'opérateur doit avoir réalisé 36 500 câblages. D'autres communes sont aussi en chantier, comme Concarneau, Douarnenez ou Morlaix, et l'opérateur se base encore sur son réseau fibre dans les grandes villes, malgré une transition qui a été annoncée depuis quelque temps déjà. Plus au nord, l'opérateur s'attaque aussi à l'est, en s'installant sur le RIP présent dans le Pays de la Zorn, ce qui fait environ 7 000 logements d'ici fin 2021.

 

Mais il y a un autre opérateur rouge qui se bouge en ce mois de juin, il s'agit de Free. L'opérateur s'installe de plus en plus sur les différents départements français, comme en Charente-Maritime, où l'arrivée de l'opérateur sur le réseau public va permettre une meilleure concurrence, l'opérateur principalement disponible restant Orange/Sosh. Le marché est toutefois intéressant, puisqu'il s'agit de près de 60 000 locaux raccordés actuellement, pour une prévision à 270 000 locaux d'ici fin 2022. SFR et Bouygues devraient emboiter le pas dans l'année pour s'installer sur ce réseau, qui sera donc couvert par l'ensemble des opérateurs nationaux. Autre territoire conquis, il s'agit de la Somme et de ses 150 000 lignes pour 2024, un gros poisson donc pour l'opérateur. Mais il s'agit d'un pari sur l'avenir, car le territoire n'est couvert que sur quelques communes actuellement.

 

fibre juin 2020 cdh

 Après la crise, les travaux se relancent petit à petit afin de combler le retard pris durant le confinement... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !