TSMC épargné du coronavirus : pas de changement prévu dans les volumes de production

Alors que la tristement célèbre épidémie du Coronavirus va se sentir sur le cours de la RAM, d’autres entreprises en sont bien moins impactées. En effet, chez le fondeur Taïwanais TSMC, on se fiche du monde extérieur comme de son premier caleçon, car aucun client n’a réduit son carnet de commandes pour le premier trimestre 2020. Du coup, la production continue en flux tendus avec les partenaires, citons HiSilicon, AMD et NVIDIA notamment.

 

Il s’agit cependant d’une exception, les usines ayant des surprenamment bons taux de présence en dépit de la pandémie, ce qui est loin d’être le cas de Foxconn ou Pegatron, deux fournisseurs d’entre autres Apple, qui verra par conséquent sa production d’iPhone fondre comme neige au soleil.

 

Pour revenir à TSMC, son conseil d’administration, content des résultats plus que satisfaisants de la fonderie - 16,1 % d’augmentation du chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente pour Q4 2019 —, a voté un budget de 6,7 milliards de dollars (américains) dédiés à la création de nouvelles usines et le développement de nouveaux processus. Nous pensons immédiatement aux gravures issues du nœud 7 nm, mais il serait également question des recherches préliminaires quant aux 5 nm et 3 nm : pour TSMC, pas question de rester à la traîne ! De quoi voir toujours plus de refresh et die shrinks sur nos CPU/GPU sur les années à venir ? (Source : DigiTimes doublé)

 

tsmc cdh

Un poil avant ?

Sniper du zombie, oui, mais avec quelle carte graphique ?

Un peu plus tard ...

Un Cortex M55 chez ARM pour de la très basse consommation

Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !