Les entreprises se font et se défont au gré des amours de leurs têtes pensantes. On se souvient qu'Intel a enrôlé l'électron libre Jim Keller qui a redonné à AMD ses lettres de noblesses sur le secteur du CPU, ou encore débauché le patron du Radeon Technology Group Raja Koduri mis au placard par Lisa Su quelques mois avant, sans oublier Chris Hook ex directeur marketing. Chez AMD, c'étaient David Wang un ancien de Synaptics et Mike Rayfield un ex de Micron qui ont repris le flambeau, toujours sous la houlette du grand skippy Lisa Su de la secte Richnou.

 

Eh bien cette fois c'est Martin Ashton qui fait le chemin inverse, il quitte son poste chez Intel , poste où il était... attention, c'est super long... et à la fin tu sais plus ce qu'il faisait tellement il en faisait des trucs... mais en même temps pas sûr que lui-même sache ce qu'il y faisait... pouvait pas être boulanger ou caviste vachement plus simple à retenir... mais bon pour de la puce ça sert pas à grand chose... Vice President, Core and Visual Computing Group, Chief Engineer, Visual Technologies Team, Director of Hardware and Co-Director of Architecture, Visual and Parallel Computing Group.

 

Eh beh, avec un CV comme ça, si on le met pas président directement, c'est que ça ne va pas ! Blague à part, il est embauché comme Corporate Vice President, ce qui implique qu'on ne sait pas ce qu'il y fera, mais il va avoir du boulot comme ses deux patrons pour remonter la pente savonneuse engagée par GCN depuis 3 ans, pente qui envoie AMD de plus en plus loin de son concurrent sur le secteur du GPU gaming qui reste un marché fort pour quiconque fait du GPU un peu testiboulé.

 

martin ashton amdLe fiston à gauche, le papa à droite

 Un qui rentre, deux qui sortent, si certains avancent, d'autres reculent, comment voulez-vous franchement, hein ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !