Comme tous les trimestres, les analystes de chez Jon Peddie Research regardent les chiffres du marché des cartes graphiques et utilisent leur magie pour prédire l'avenir. De notre côté, ça nous donne l'occasion d'avoir un visuel sur ce qui s'est passé et d'en savoir plus sur ce segment. On commence avec un tableau plein de chiffres :

 

Q4 2016Q3 2016Q4 2015
AMD 29,5% 29,8% 21,6%
NVIDIA 70,5% 70,2% 78,3%

 

Pour la fin d'année, NVIDIA reprend 0,3% à son concurrent AMD ce qui ne change pas trop la donne par rapport à Q3 2016. Par contre, les rouges sont bien mieux placés que sur Q4 2015, ce qui fera plaisir aux aficionados de la marque. Avoir la répartition du marché n'aidant pas à se donner une idée de la part du gâteau que les deux compères se partagent (pas très équitablement), regardons son évolution :

 

jon peddie marche pc aib q4 2016

 

Ici on a deux courbes, l'évolution du marché PC et de celui des cartes graphiques (AIB). On peut déjà se réjouir de voir un joli +19,7% sur le marché PC desktop alors que ce dernier se cassait franchement la binette depuis un bon bout de temps. Résultat des courses, le marché des AIB qui se portait déjà correctement se paie une hausse de 5,6%. Par rapport à la même période l'année précédente, ça fait +10% pour le marché PC et pas moins de +21,1% pour le marché des AIB. Comme quoi, Polaris et Pascal ont bien aidé les ventes.

 

Maintenant que l'on connait la taille du gâteau et la façon dont les invités se le découpent, intéressons-nous à ses ingrédients. C'est vrai ça, dans ces millions de cartes toutes ne sont pas destinées à des workstations ou au PC de tata Suzanne. Dans un graphique, cela donne ceci :

 

jon peddie marche aib q4 2016

 

Tout le monde profite de la hausse, mais ce sont les cartes destinées au grand public (mainstream) et aux machines de jeu (performance) qui sont majoritaires. Les cartes les plus puissantes (enthusiast) regrimpent aussi et dépassent même le pic de Q3 2015. Pourquoi un pic sur Q3 2015 nous direz vous ? Parce que c'est l'époque ou les Radeon Fury X et GeForce GTX 980Ti menaient le bal pardi !

 

Reste que le marché PC grand public est moribond. D'après Jon Peddie, Windows 10 n'a pas réussi à relancer les ventes et ce sont les joueurs qui portent la chose grâce au renouvellement de matos nécessaire pour les derniers jeux. Les nouveaux GPU disponibles ont amené un nouveau seuil de performances qui tire le marché vers le haut. Avec un peu de chance, Ryzen (et peut-être la réponse d'Intel à ces dernières) et Vega (et la réponse attendue par NVIDIA) arriveront à encore faire grimper les chiffres en 2017, à condition que les délais ne soient pas trop longs. Grosse pression sur AMD !

Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !