Voilà qu'un grand débat au sujet des antivirus va prendre fin. Avast est-il meilleur qu'AVG ou est-ce l'inverse ? Cette question qui a fait couler plus d'une fois de l'encre sur la toile n'aura plus raison d'être, puisque le premier va acquérir le second, avec $1,3 milliard posés sur la table, soit $25 la part.

 

L'offre ayant été acceptée par les gestionnaires et les superviseurs d'AVG et Avast, il ne reste que les actionnaires d'AVG pour faire capoter le tout, ce qui ne devrait en toute logique pas arriver (la part ayant fait un bond suite à l'annonce du rachat). Mais comment une boite comme Avast qui palpe des millions arrive-t-elle à sortir des milliards pour s'offrir un gros concurrent ? La réponse se trouve en Suisse entre les mains de plusieurs banquiers. En effet, sur la somme engagée, Avast ne déboursera le jour J "que" $150 millions et va se retrouver avec un crédit de $1,685 milliard sur le dos (tant qu'à faire des projets, autant voir grand) qui vous aidera certainement à remettre en question le stress occasionné par le crédit engagé pour avoir une machine "VR Ready" et le visiocasque qui l'accompagne. Les deux géants tchèques n'en forment maintenant plus qu'un et ça ne doit pas faire grand plaisir à leur concurrent allemand Avira dont la solution est très souvent au coude à coude avec les leurs.

 

avast9


Un poil avant ?

Coup d'oeil sur les GTX 1060 AMP! et Mini de ZOTAC

Un peu plus tard ...

Evolve devient gratuit dans sa version Stage 2

 Le géant de la sécurité Avast vient de s'offrir son concurrent AVG. De quoi peser encore plus lourd dans le monde des antivirus ? A $13 milliards le rachat, il y a intérêt ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 19 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !