Lors du précédent Computex, CRYORIG nous étonnait en se lançant dans la conception de boîtiers PC avec les OLA et TAKU. Le premier reprenait l'esthétisme cylindrique du Mac Pro et le second celui d'un plateau-repas suédois, les deux étant prévus pour embarquer une configuration mini-ITX accompagnée d'une carte graphique musclée.

 

Il aura fallu attendre un an pour que l'un des deux refasse parler de lui et c'est le TAKU qui en passe par une campagne KickStarter pour essayer de se financer. Lorsqu'ils ont annoncé un châssis en aluminium dans un format assez hors du commun, on s'est dit qu'il allait coûter une blinde et on ne s'est pas trompé. Les 50 premiers acheteurs pourront se l'offrir pour $250 (frais de port inclus) et les suivants devront lâcher $300, avec en compensation un peu plus de choix sur le coloris du châssis et des pieds.

 

cryorig taku 1

 

Le boîtier mesure 142 x 570 x 310 mm pour 5,8 kg, il pourra être équipé d'une mobale format mini-ITX accompagnée d'un ventirad ne dépassant pas 48 mm de haut, de RAM de moins de 52 mm de haut, d'une carte graphique ne dépassant pas les 40 mm de large, 134 mm de haut et 280 mm de long, et d'une alimentation au format SFX ou SFX-L. La partie stockage se limite à deux baies 2,5" et une 3,5", ce qui est suffisant pour une machine à destination bureautique ou jeu. Pour la ventilation du tout, le boîtier est ajouré de tous les côtés et un ventilateur de 92 mm est ajouté pour améliorer le flux d'air (en faisant certainement du bruit). Pensé pour servir de support au moniteur, l'engin peut encaisser 15 kg sans broncher et l'espace situé en dessous aura une double utilité, celle de ranger le clavier pour gagner de la place et de quoi offrir de quoi respirer à la carte graphique.

 

cryorig taku 2

 

On termine par la connectique E/S qui se trouve sur le côté et se limite à deux ports USB 3.0 et les prises jack audio habituelles. L'USB ne sera cependant pas en reste puisque des chemins sont prévus dans le châssis pour y faire courir les câbles qui pourront ressortir par les deux fentes présentes sur le haut de la façade, ce qui assurera de pouvoir facilement accéder aux ports USB arrières (à condition d'aimer avoir des câbles apparents). Dans la conception, l'engin n'est pas bête et assez pratique à utiliser (surtout que le chariot se retire complètement), mais à $300 il aura certainement du mal à se faire une place chez tout le monde, même si CRYORIG multiplie les coloris par la suite.

 

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 17 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !