Le Core i3-7350K, ça a été une petite surprise d'Intel sur sa gamme Kaby Lake. Un petit deux cœurs avec hyperthreading à coefficient débloqué qui mouline à 3,8 / 4,2 GHz avec 4Mo de cache L3. Une telle configuration lui permet de faire presque jeu égal avec le bien connu Core i7-2600K (il perd dans les tâches profitant de la parallélisation, mais gagne sur d'autres terrains grâce aux améliorations d'architecture qui séparent les deux zigues), pour une tarification tout de même assez haute puisqu'il fallait jusque là compter 210€ pour s'en offrir un (il est aux alentours des 190€ aujourd'hui), son prix de sortie annoncé par Intel étant de $182 (puis passé à une fourchette comprise entre $168 et $179).

 

Avec les Ryzen 5 1500X et 1400 placés à $189 et $169, Intel ne pouvait pas rester sans rien faire. Ainsi, les Ètats-Uniens d'Amérique ont eu le droit à une coupe tarifaire en fin de semaine dernière, le prix officiel du Core i3-7350K étant aujourd'hui de $149. Ça n'est cette fois pas une offre temporaire issue d'un seul revendeur (comme on a pu le voir précédemment), mais bien Intel qui a décidé la chose (même si le site officiel de la firme reste sur $168-$179 pour l'instant). Est-ce que cela suffira à motiver les gens à préférer une machine sur base Kaby Lake à du Ryzen d'AMD ? Peut-être en mini-ITX ! (source : TechPowerUp)

 

intel core i3

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 18 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Expérience • L'Hyperthreading en jeu : bien ou pas bien ?

Jouer avec l'Hyperthreading, hérésie ou normalité des choses ?   Lorsqu'on parle de jeu, du moins avec les puces Intel, on entend deux sons de cloche. D'un...

 

Test • Drobo 5N

Le NAS accessible   En un peu plus de trois années, nous avons testé quelques systèmes de stockage réseau venant de tous horizons. Du haut de gamme muscl...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...