Un peu comme pour répondre à Pounyet, voilà qu'ont tout juste été annoncées officiellement les toutes premières alimentations conformes à l'ATX 3.0 et embarquant chacune un connecteur PCIe 5.0 de façon native, à commencer par la série Toughpower GF3 de chez Thermaltake ! Bon, pas de chance si vous êtes friands de détails techniques, l'annonce est pour le coup quasi strictement marketing.

 

Ce que l'on sait, c'est qu'il y aura 6 choix de puissance dans la série : 1650 W, 1350 W, 1200 W, 1000 W, 850 W, 750 W ! Toutes seront bel et bien ATX 3.0 et posséderont au moins un connecteur PCIe 5.0 12VHPWR 12 + 4 pins natif, à l'exception du modèle 1650 W qui en possédera deux. Attention, il y a fort à parier que le connecteur 12VHPWR ne fournira pas le même niveau de puissance sur chaque modèle. En effet, il se dit que la fameuse nouvelle prise pourra être configurée selon 4 niveaux de puissance soutenue maximale : 150 W, 300 W, 450 W et 600 W. Enfin, tous les modèles seront 100 % modulaires, certifiés 80 PLUS Gold et 100 % à base de condensateurs japonais. Leur garantie sera de 10 ans, ce qui est correct. En revanche, ne nous demandez ni leur ni prix leur date d'arrivée, le fabricant n'en a encore rien dit...

 

thermaltake toughpower gf3 gold atx 3 0

 

Également au menu, mais a priori sans ATX 3.0 et sans 12VHPWR, deux nouvelles Toughpower iRGB PLUS Titanium 1250 W et 1650 W. Il s'agit d'alimentations 100 % modulaires et certifiées 80 PLUS Titanium, dont la particularité est d'embarquer un ventilateur Riing Duo RGB et de proposer une gestion « intelligente » et connectée. Autrement dit, grâce à la Smart Power Management Plateforme du fabricant, vous pourrez accéder à certains paramètres et à certaines informations sur votre alimentation via logiciel sur votre PC, comme cela se fait parfois aussi ailleurs. En sus, il est également possible d'être alerté en cas d'incident technique et d'éteindre l'alimentation à distance via l'application mobile du fabricant. Rien d'indispensable, mais ça peut certainement se montrer pratique dans certains cas de figure. Là encore, Thermaltake n'a rien dit sur la disponibilité ni sur les prix. 

 

On termine enfin avec du SFX et SFX-L, des facteurs de forme moins courants, mais appréciés des amateurs de boitiers compacts. Ceux-ci peuvent donc se réjouir, alors que les alimentations de cette taille furent longtemps limitées en matière de puissance, Thermaltake vient à son tour ajouter de nouvelles options assez costaudes - et accessoirement 100 % modulaires. Il y en a trois pour être exact : 750 W, 850 W et 1000 W ! Attention avant de sauter au plafond, seules les deux premières sont SFX, le modèle 1000 W sera au format SFX-L.

Bonne nouvelle, la conformité avec l'ATX 12V 3.0 est ici aussi de mise, de même que le standard SFX 12V 3.42 d'Intel. Par conséquent, chaque modèle possédera donc aussi une interface native pour le connecteur 12VHPWR 12 + 4 pins. L'origine des condensateurs ? Bravo, vous avez bien deviné, elle est japonaise ! En revanche, Thermaltake n'a pas mentionné leur statut vis-à-vis de la certification 80 PLUS. Espérons qu'il s'agira au moins de l'or, qui est selon nous le minimum acceptable en 2022. Pas de prix non plus, mais ce n'est pas parce que c'est plus petit que ça sera moins cher, bien au contraire...  


Un poil avant ?

Il devrait y avoir non pas un, mais deux chipsets B650

Un peu plus tard ...

Phison confirme un nouveau PS5025-E25 pour le haut de gamme du SSD PCIe 4.0

Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !