Voilà, c'est hier que Thermaltake a officialisé et lâché dans l'arène ses premières alimentations conformes à l'ATX 3.0 et embarquant pour le coup aussi le nouveau connecteur 12VHPWR/PCIe 5.0. Nous avions déjà eu droit à un petit aperçu des ToughPower GF3 en juillet. Autant dire tout de suite que rien n'a vraiment changé entre-temps, sauf le fait qu'il y a maintenant un peu plus de concurrence en face, par exemple Seasonic et ses PS VERTEX.

 

thermaltake toughpower gf3 1650w

La plus grosse des 5, c'est elle !

 

thermaltake toughpower gf3 850 w

 

L'offre est toujours constituée de 5 modèles : 750 W, 850 W, 1000 W, 1200 W, 1350 W et 1650 W. C'est très complet, on sent que Thermaltake veut viser un public aussi large que possible. Hélas, le fabricant n'a toujours pas  daigné partager les prix, ce qui nous aurait permis de les positionner un peu mieux. Néanmoins, ce n'est pas du très haut de gamme, mais plutôt du milieu de gamme si l'on s'en tient au fait qu'elles sont toutes certifiées « seulement » 80 PLUS Gold. Par contre, elles sont aussi toutes 100 % modulaires, équipées uniquement de condensateurs japonais et intègrent la plupart des protections électriques standards les plus communes pour les alimentations modernes. Elles possèdent aussi un mode Smart Zero Fan activable/désactivable par interrupteur pour modifier le comportement du ventilateur FDB intégré de 135 mm (140 mm pour le modèle 1650 W). 

 

Hélas bis, les pages produits ne s'étalent pas beaucoup sur les spécifications plus techniques. Thermaltake se contente avant tout de mettre en avant l'excès de zèle de ses alimentations vis-à-vis des spécifications ATX 3.0 d'Intel quant à la propreté et la qualité du jus distribué, mais qu'il faudra évidemment vérifier en pratique. Enfin, notons que toutes les puissances proposent un seul connecteur 12VHPWR 12 + 4, sauf l'exemplaire 1650 W qui en a deux ! Le communiqué n'est pas très clair quant à la puissance que le connecteur pourra fournir avec chaque modèle, Thermaltake dit seulement qu'il peut fournir jusqu'à 600 W, ce qui nous ne dit pas si c'est le cas pour l'ensemble de la gamme. De toute façon, il est évident qu'un bloc de 750 W ne sera pas vraiment idéal pour alimenter un GPU qui en exige plus de 400, voire plus ponctuellement... 

 

Un poil avant ?

Ventes de jeux vidéo : les Saints à l'air

Un peu plus tard ...

Youpi, les RTX 3000 baissent de prix en Europe !

Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !