COMPTOIR
  

Test • be quiet! Pure Rock LP

• Des chiffres ! on veut des chiffres !

La référence en test étant incompatible avec le gros Alder Lake que nous utilisons depuis quelques mois, nous devons adapter le protocole. Nous montons la bête sur un processeur de 77 W de TDP, trônant lui sur une Asus Maximus V Extreme. Nous ferons une passe de chauffe avec les réglages par défaut et nous comparerons les résultats avec le ventirad de base Intel, puis un Intel BXTS15A. Les be quiet! Pure Rock Slim et NZXT Kraken M22 viendront compléter le panel de test, agrémenté des derniers modèles testés sur cette plateforme. Voilà ce que nous obtenons :

 

 

On ne pétera pas de record avec ce modèle ultra compact. Le Pure Rock LP fera le boulot qu'on lui demande et de façon modeste. Il se classe fort heureusement devant le ventirad Stock, et de manière très nette. Au-delà de 50% du signal PWM, la température reste convenable avec ce dissipateur plat sur ce processeur. Sous ce palier, cela se complique et le test n'aboutira pas une fois sous le seuil des 50%.

 

L'autre "LP" du panel fait un peu mieux à pleine vitesse, mais creuse nettement l'écart lors de la régulation. Celui-ci ayant plus de matière et d'épaisseur, il parvient à garder de l'avant jusqu'au seuil des 50% du signal PWM. Sous celui-ci, il ne fera pas mieux et rendra les armes comme le Pure Rock LP.

 

 

Concernant les nuisances sonores, nous nous attendions à mieux de la part de be quiet! Mais pour tenir le rythme, notre Pure Rock LP à besoin de beaucoup d'air et le petit 92 mm tourne vite pour en fournir (2500 tr/min à 12V).

 

À pleine vitesse nous mesurons plus de 55 db ! Le ventirad s'entend très nettement, même si le bruit ne semble pas assourdissant à ce stade. Au premier palier de régulation, les choses s'améliorent avec un relevé à 48 dB cette fois-ci. On reste audible dans ces conditions, mais c'est nettement moins gênant ! Il faudra passer sous les 50% pour que le modèle se fasse clairement oublier, avec moins de 38 dB mesurés cette fois. À 25% il nous est difficile de réaliser notre mesure, tant le bruit généré par le ventirad est faible (31 dB).

 

• Et il en pense quoi le Comptoir ?

Le Pure Rock LP est tout mignon, bien conçu et particulièrement soigné. Il tiendra ses promesses de performances malgré sa petite taille, du moment qu'on ne lui en demande pas trop. L'encombrement réduit du modèle est une force et lui permet de s'introduire absolument partout ! Il est clairement destiné à un usage multimédia ou gaming léger sur une config Mini ITX dans un boîtier serré. Nous n'avons que peu de reproches à faire au modèle, si ce n'est son montage est peu ragoûtant. L'engin se fixe par l'arrière de la carte mère, sur les plateformes Intel et AMD, comme c'est souvent le cas sur ce format. Il reste cependant mieux pensé sur les AM4/AM5 car il utilisera la backplate d'origine. Le bruit à pleine vitesse reste un petit point faible, puisqu'il y a fort à parier qu'en cas de charge il sera toujours sollicité à fond. Reste à évoquer le prix, qui apparaît a priori un peu élevé. Mais à 49,90 €, le Pure Rock LP se positionne dans la norme. Seule la garantie pourra faire pencher la balance ici, étant donné que be quiet! la limite à 3 ans sur son modèle.

 conclusion pure rock lp

 



Un poil avant ?

Adieu, LGA1700 !

Un peu plus tard ...

Marvel's Midnight Suns désormais bundeulisé avec les RTX 30

Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !