• des CHIFFRES ! on veut des chiffres !

Afin de vous proposer quelque chose de cohérent au vu du faible échantillon de ventirads de ce format en notre possession, nous vous proposons de comparer les résultats du Freezer 7X avec ceux du ventirad AMD Wraith Spire livré avec les Ryzen 5 3600X, ainsi que ceux du Pure Rock Slim de chez be quiet!, sérieux concurrent du modèle Arctic. La mise en place se fait sur le support d'origine d'une carte mère MSI B450 Gaming Plus MAX.

 

Nous procédons ensuite comme à l'accoutumée, en relevant dans un premier temps la température max obtenue sur une charge OCCT de 30 min sur nos paliers de régulation habituels. Dans un second temps, nous effectuons le relevé des nuisances sonores générées. Voici les résultats obtenus sur notre banc de test :

 

 

Pour ce test, innovons un peu. Nous tentons d'afficher les résultats sous une autre forme, afin que vous puissiez visualiser au mieux le rapport performances nuisances. N'hésitez pas à faire vos retours sur la forme utilisée.

 

Comme indiqué en préambule, nous avons utilisé une plateforme AM4. Le ventirad Wraith Spire livré avec le Ryzen 3600X utilisé est d'ordinaire assez capable de maîtriser la charge sur le CPU. Mais nous constatons un Delta assez élevé en fin de test alors que le top flow d'AMD souffle à pleine vitesse. Le Freezer 7X, au format tour, permet un précieux gain de 4.5 °C dans les mêmes conditions, ce qui est une très bonne chose. Son ventilateur tourne vite et se montre audible hors boitier, mais un poil moins que le rad stock utilisé.

 

L'arme ultime dans ce format se trouve chez be quiet!. Le Pure Rock Slim fait mieux que le Freezer que ce soit au niveau de la température que du bruit lorsqu'il souffle à fond.

 

Sur notre premier palier de régulation, le gain est plus important. On améliore la marque de 6.5 °C lorsque le Freezer 7X est en place (+ 2°C par rapport au palier 100). Le bruit est plus modéré dans ces conditions et le modèle fait jeu égal avec le Pure Rock Slim à ce niveau.

 

Diminuons encore la vitesse des ventilateurs pour constater que le ventirad d'origine se ramasse, la faute à un format peu enclin à bien évacuer la chaleur. On attend donc l'Arctic au tournant et c'est un succès pour le Freezer 7X. Le delta mesuré grimpe tout de même à 61.2 °C, soit un peu plus de 1 °C de plus que le modèle be quiet!. Du côté des nuisances sonores, nous sommes à la limite de l'inaudible, avec 36.1 dB mesurés.

 

Le dernier palier est fatal au ventirad, comme aux modèles de références utilisés d'ailleurs. Dans ces conditions, le Freezer 7X ne parviendra pas à supporter une charge lourde prolongée, mais restera inaudible au repos.

 

• Et il en pense quoi le Comptoir ?

comptoir 4starsCes quelques heures passées en compagnie du Freezer 7X nous ont permis de révéler l'efficacité du ventirad, en tout cas face au ventirad stock d'AMD, le format tour permettant de bien mieux évacuer l'air chaud emmagasiné. Simple à mettre en place, compact et surtout très abordable, le Freezer 7X vous rendra un grand service si vous voulez gagner quelques confortables degrés sur votre processeur. S'il n'est clairement pas le meilleur, le modèle se défend bien et saura se faire discret en cas de faible sollicitation. Affiché à 18,99 €, vous ne serez pas ruiné si vous faites ce choix. Au final l'Arctic Freezer 7X se montre apte à remplacer un modèle de référence à moindre cout. Il fait le travail qu'on lui demande et ne se laisse pas distancer par le Pure Rock Slim de be quiet!, pourtant une référence dans ce gabarit. Le petit Arctic aura pour lui un net avantage, celui du prix, étant affiché 10 € de moins que son adversaire allemand. Et comble du confort, il s'installe dans le bon sens sur socket AM4 !

 freezer 7x conclusion

 



Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !