• Conclusion

Le bloc pompe tout éclaté [cliquer pour agrandir]Nous voici arrivés au terme de ce dossier consacré aux nouvelles références de la série Kraken de chez NZXT. Les kits montent en gamme, offrent plus d'efficacité, mais sont-ils le choix le plus judicieux si l'on veut du kit tout-en-un ? Notre réponse :

 

Du lourd !

NZXT, associé à Asetek, ne lésine pas sur les moyens pour nous en coller plein la vue avec cette nouvelle série Kraken ! Le bloc installé sur chaque kit double de volume pour accueillir une pompe plus performante et le système d'éclairage intégré au capot. La finition ne souffre d'aucun défaut, entre l'effet aluminium brossé sur le bloc, les tuyaux gainés et la peinture noire mate, rien n'est bâclé ! Chaque modèle est un petit bijou qu'on montrera volontiers au travers des panneaux vitrés de nos boîtiers

 

En ce qui concerne l'équipement, n'espérez pas un bundle plus garni. On retrouve bien entendu les excellents Aer en (120mm sur le X52 et en 140mm sur les deux autres), ainsi que tout le nécessaire pour installer les kits sur les plateformes actuelles, à l'exclusion du très attendu AM4 pour l'instant. Le reste se passe à l'intérieur avec l'éclairage disco ou encore les détails de finition dont nous parlons plus haut.

 

NZXT permet également de contrôler l'éclairage via son logiciel de monitoring CAM. La tâche est relativement simple du moment que le programme arrête ses petits caprices de star. Passé les quelques désagréments que nous avons rencontrés, il se prend vite en main. Certaines possibilités sont assez gadgets pour nos watercooling, mais d'autres très intéressantes comme le changement d'état selon la température d'un élément choisi (CPU, GPU ou liquide). À cet instant nous vient une question. Pourquoi ne pas pousser le bling-bling jusqu'au bout et livrer d'office des Aer RGB avec ces modèles ? Une question de gros sous sans doute puisque c'est un peu le talon d'Achille de ces références.


Ultra perfs !

kraken conclusionLes résultats obtenus sont à la mesure du plumage dont se parent les nouveaux Krakens. Nous l'avons indiqué durant le test, chaque modèle sera selon nous plus pertinent selon l'usage que vous lui réservez. Le X62 est le meilleur outil pour l'overcloking, le X52 reste un modèle pertinent si vous êtes fan de surcadençage, mais que vous manquez de place, alors que le X42 lui serait à réserver à un usage plus soft, bien qu'il soit capable de maitriser les 220W de notre processeur.

 

Les performances délivrées ne se font pas sans contrepartie. Le bruit qui accompagne chaque modèle est loin d'être agréable lorsqu'ils tournent à pleine vitesse. Cependant, la régulation fait très bien son boulot et vous aurez aussi la possibilité de fixer manuellement la vitesse de la pompe et des ventilateurs via CAM pour adapter les nuisances à votre environnement. Bref, c'est très performant, C'est bruyant à fond, mais tout est fait pour que les nouveaux Krakens restent le plus discrets possible quand toute leur puissance n'est pas nécessaire.

 
C'est reuch !

On vous le dit en fin de présentation, les Krakens ne sont pas donnés. Comptez 169 pièces de 1€ (et quelques centimes selon l'enseigne) pour acquérir un très beau Kraken X62. Le X52, plus compact, vous coutera environ 10€ de moins, alors que le X42 se négociera tout de même autour des 140€ avec tout ce que nous vous avons présenté dans ce dossier. Pour ce dernier, nous sommes nettement au-dessus de ce que propose la concurrence, exception faite de Swiftech. Il revient à 30€ de plus qu'un H90 chez Corsair à titre d'exemple. Les autres références restent dans une proportion plus raisonnable puisque nous sommes à +/-20€ des modèles les plus onéreux en ce qui concerne le X52 (H100i V2 ou Silent Loop 240). Quant au X62, il n'aura que très peu de concurrents, d'où la petite liberté de prix.

 

Et si l'on ne devait en choisir qu'un ? Ce serait sans doute le Kraken X42, qui rentrera presque partout et qui est capable de bien des prouesses. En plus c'est le moins cher des trois !

 

comptoir_4stars.pngCela ne vous aura pas échappé, nous sommes assez impressionnés par ces kits tout-en-un de chez NZXT. Ils sont massifs, ils sont performants, ils sont soignés, mais la médaille à un revers. La qualité et les performances ont un coût. Il se situe d'abord au niveau du tarif pour cette gamme Kraken, puisque chaque référence est généralement plus chère que ces concurrents, exception faite des modèles de 360mm qui peuvent jouer dans la même cour que le X62.  Les performances sont aussi accompagnées de nuisances élevées comme c'est généralement le cas avec ce type de matériel. Les modèles les plus petits restent cependant les moins pénibles, alors qu'on s'approche des 59/60dB avec le gros modèle de 280mm. Heureusement, comme nous l'avons souligné, NZXT met les petits plats dans les grands et offre une série aux petits ognons. Sortis de leurs cartons, les modèles sentent le haut de gamme, la finition est très soignée et "l'équipement" reste correct. Associé au logiciel CAM, les Krakens pourront être contrôlés à souhait. Que ce soit l'éclairage, la régulation ou les différentes températures, tout est réglable sous Windows. Compte tenu des éléments relevés lors de ce dossier, nous avons beaucoup de mal à statuer sur le sort des trois modèles testés ce jour. Au final, c'est avec quatre étoiles que repartira chacun des modèles de la série Kraken de chez NZXT. Leur prix de vente n'est pas en leur faveur et c'est bien là leur seul défaut !

 


asus 40   corsair 40   noctua 40   intel_logo.jpgdocmicro

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test





Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 19 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !