• Sous la carlingue

Le démontage s'effectue au sacrifice des patins, qu'il faut retirer pour avoir aux quatre vis maintenant l'ensemble. Si vous êtes soigneux et que vous avez réussi à ne pas les plier, il sera possible de les remettre en place sans que cela soit détectable à l'usage : un bon point pour la qualité de la colle.

 

Corsair M55 RGB PRO : vue de dessus, à poil ! [cliquer pour agrandir]

Corsair M55 RGB PRO : vue de dessous, à poil ! [cliquer pour agrandir]

Vision érotique de la CORSAIR M55 PRO RGB nue, sous toutes les tranches !

 

La connexion avec l'unité centrale s'effectue par un câble branché (et donc non soudé) sur le PCB interne : il sera donc possible de le remplacer en cas de besoin. La qualité des soudures est bonne, , les boutons latéraux ainsi que le réglage des DPI bénéficient même d'un second PCB restant vissé à l'étage supérieur : une conception qui inspire confiance. Pour le RGB, nous notons l'unique LED sur le PCB inférieur, qui est guidée jusqu'au logo par un conduit en plastique. Pour ce qui est des composants, le capteur est clairement accessible et soudé - un standard - tout comme le microcontrôleur ARM de provenance NXP.

 

Corsair M55 RGB PRO : Le capteur PAW3327 [cliquer pour agrandir]Corsair M55 RGB PRO : le contrôleur [cliquer pour agrandir]

Les petits composants, à la loupe !

 

 

Corsair iCUE : une bonne lancée

Ça n'est pas la première fois que le logiciel de Corsair vient faire le tour de nos colonnes. Si le logiciel possède quelques fonctionnalités inutiles (comme une barre latérale pouvant afficher les températures de votre PC), la lisibilité reste globalement claire et l'interface claire et personnalisable avec la possibilité de changer l'image d'arrière-plan. Nos deux mises à jour de firmware se sont déroulées sans encombre, rien à signaler de ce côté.

 

Corsair M55 RGB PRO : L'accueil iCUE [cliquer pour agrandir]Corsair M55 RGB PRO : Réglage des sensibilités [cliquer pour agrandir]

 

La page d'accueil est claire, tout comme le menu de réglage de la sensibilité, qui permet au passage de changer la couleur du témoin d'affichage du profil, détail sympathique. Étrangement, le logiciel nous propose également un mode sniper. Sur les mulots équipés d'un bouton dans le prolongement du pouce, cette sensibilité est utilisée uniquement sur maintien dudit bouton afin de stabiliser la visée dans les tâches le requérant. Problème : la M55 n'en est pas pourvue, et ni les combinaisons les plus ésotériques ni nos meilleures invocations vaudoues n'ont réussi à l'activer. Un oubli logiciel ?

 

Corsair M55 RGB PRO : On pêche les macros [cliquer pour agrandir]Corsair M55 RGB PRO : Réglage du RGB [cliquer pour agrandir]

 

Tout comme leurs homologues claviers, les souris CORSAIR sont intégralement configurables au moyen de macros, dont l'enregistrement peut être effectué soit au détail, touche par touche, soit par la saisie directe de la séquence désirée. Dommage que le mode sniper ne puisse pas être ainsi réglé sur une des touches latérales extérieures... Le RGB est également modifiable, mais avec une seule zone, difficile de réaliser des effets satisfaisants, à moins que vous n'ayez d'autres périphériques de la même marque à synchroniser.

 

Corsair M55 RGB PRO : Réglage des profils [cliquer pour agrandir]Corsair M55 RGB PRO : Réglage des paramêtres avancés [cliquer pour agrandir]

 

La souris propose en outre 4 profils matériels qu'il est possible de lancer automatiquement avec un (ou plusieurs) jeu(x). Impossible par contre de modifier ce paramètre depuis la souris seule sans passer par la case "remapage", le bouton DPI ne servant uniquement qu'à la sensibilité. Pour les plus adorateurs des réglages en profondeur, les autres paramètres tels le taux de rafraichissement ou le mode gaucher sont cachés dans le dernier onglet. De quoi largement satisfaire les possibilités de customisation de votre mulot.

 

Le coin du Linuxien

Cette M55 RGB Pro est parfaitement utilisable sous l'OS manchot étant donné que les profils sont stockés dans la mémoire interne de la souris et donc indépendants du changement de système d'exploitation. Cependant, si vous n'aimez pas l'arc-en-ciel RGB ou les sensibilités d'origine, il faudra trouver un ami fenestré pour modifier les paramètres à votre guise. Nous apprécions particulièrement la possibilité de passer du mode droitier au monde gaucher sans ouvrir le logiciel, via une pression de 5 secondes sur les boutons latéraux du côté où l'on ne veut configurer la souris. Par exemple, pour passer en mode droitier, il faut maintenir les deux boutons droits.

 

comptoir 4starsEn définitive, cette M55 RGB PRO nous a laissé une forte impression. La suite logicielle iCUE est intuitive et surpasse clairement ce que le mulot peut offrir. Pour ce qui est du produit en lui-même, CORSAIR réussit haut la main son pari : parfaitement adaptée aux mains droites comme aux gauches, la M55 est un choix à recommander pour qui utilise principalement les secondes, le design permettant même de l'embarquer dans un cadre extraludique. Néanmoins, cette conception ambidextre doit se faire au sacrifice de courbes encore plus ergonomiques, de boutons de changement de profils et d'un RGB impossible à voir une fois la main posée. Pour un tarif officiel de 49€99, est-ce vraiment rédhibitoire ? À notre sens, clairement pas pour la clientèle gauchère, mais la belle y perd une étoile au passage. Si la marque ne plait pas, il est possible de se tourner vers la concurrence avec une Logitech M560, qui abandonne le côté joueur pour du sans-fil au même prix ; tandis que la MSI Clutch GM40 se contente de 5000 DPI et d'un éclairage statique rouge pour un bouton en plus et un tarif de 34€90. Enfin, si vous aimez les boutons, la ROCCAT Kova en offre 12 pour un tarif officiel de 59€90, mais le design est plus typé gamer et le RGB moins visible. Notez qu'une version blanche est également disponible au même tarif pour ceux souhaitant un peu d'originalité... Et nous rappelons que le MSRP des périphériques est souvent plus haut que le street price réel : mieux vaut donc attendre une promotion avant de se ruer sur une nouveauté. À bon entendeur...
 



Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !