• Protocole de test et résultats

Voyons le protocole retenu pour différencier nos 2 compétitrices. Débutons par la partie Hardware de notre configuration :

 

Core i5-750 & i7-870
Gigabyte P55-UD5 (F5f) & MSI P55-GD80 (0141)
G.Skill Trident DDR3-2000 (2x2Go @1333)
Gainward Radeon HD 4870 1Go GS
Samsung SpinPoint F1 1To / G.Skill Falcon 128Go
Corsair TX 750w
Dell UltraSharp 2407WFP (A03)

 

 CPUZ P55-UD5 [cliquer pour agrandir]P55-GD80 CPUZ [cliquer pour agrandir]

 Cliquez pour agrandir

 

Les Core i7-870 et i5-750 seront utilisés pour tenter de différencier les 2 cartes au niveau de la séance d'overclocking, pour les résultats applicatifs ceux du 870 seront utilisés de part et d'autre. Concernant le reste de la configuration,  les 2 cartes bien sûr avec les derniers bios disponibles au moment du test, une Radeon HD 4870, 4 Go de DDR3 et un SSD sur le second canal SATA (configuré en AHCI) pour les performances "disque". Notons que d'origine la Gigabyte utilise en "auto" un BClk à 136MHz, nous forçons donc ce dernier à 133 dans le bios pour ne pas l'avantager dans les benchs. L'OS est lui installé sur un Samsung F1 d'1To. Puisque l'on parle software voici le détail :

 

Windows Seven Entreprise 64 bits
Intel Chipset Software 9.1.1.10.20
Intel AHCI driver 8.9.2.1002
AMD Catalyst 9.9

 

Windows Seven étant à présent disponible, ce dernier est utilisé dans sa version 64 bits. Les derniers drivers Intel pour le chipset et l'AHCI ont été utilisés. Concernant les benchs, nous réalisons la moyenne de 3 passes et les résultats sont ensuite remis sous forme de pourcentages en attribuant la valeur 100% à ceux obtenus par la Gigabyte P55-UD5. Voyons cela.

 

graphique performances [cliquer pour agrandir]  

 Cliquez pour afficher le détail par test

 

Blanc bonnet et bonnet blanc, difficile en effet de tirer un enseignement de l'infime écart séparant les 2 cartes. Au niveau du détail de chaque test (en cliquant sur le graphique), les écarts ne dépassent pas les 2-3% de part et d'autres suivant les test et confirment donc une équité entre les compétitrices. Ceci-dit avec l'intégration des éléments les plus influents au niveau niveau du CPU, difficile pour les constructeurs de cartes mères de se détacher à ce niveau, on notera toutefois que la gestion du contrôleur SATA à l'air plus aboutie pour le moment du côté de Gigabyte même si à nouveau les écart restent fort limités.

 

Voyons le temps nécessaire à présent pour l'initialisation du bios. On se souvient effectivement que c'était lors de notre comparatif des cartes X58 le gros point noir des Gigabyte qui prenaient à ce niveau 2 fois plus de temps que la concurrence en AHCI. Pour ne pas fausser les mesures par un équipement différent, sont désactivés tous les contrôleurs annexes, les ports SATA du P55 Express sont quant à eux configurés en mode AHCI.  

 

temps dinitialisation du bios

 

Là encore difficile de départager nos 2 modèles, on note toutefois un très léger avantage à Gigabyte qui a bien tiré les enseignements de la précédente génération ce qui est très appréciable tout comme l'est le fait de ne pas subir de double boot au démarrage (sauf en cas de changement de réglage mémoire dans le bios) à l'instar de la DFI en X58.

 

On poursuit avec la consommation de nos 2 cartes, les mécanismes d'économie d'énergie sont activés de part et d'autres. La consommation est mesurée avec un Core i5-750 dont le Turbo Boost a été désactivé et ce au repos (sans activité sous le bureau) et en charge simulée par OCCT 3.1.

 

 consommation

 

Léger avantage à noter du côté de la carte MSI. Ce dernier se retrouve aussi bien au repos qu'en charge, le niveau atteint de part et d'autre reste dans tous les cas excellent, Intel ayant clairement soigné ce point avec sa nouvelle plate-forme monopuce. Avant de conclure tâchons de différencier nos compétitrices au niveau de leur aptitude à l'overclocking. Pour ce faire le Vcore est poussé à 1.3v histoire de rester raisonnable. Débutons par la fréquence maximale

 

fréquence max. overclocking

 

Que ce soit avec le Core i5-750 ou le Core i7-870, la Gigabyte P55-UD5 prend un léger ascendant. Il est toutefois légèrement plus notable avec le 750 et l'explication de ce phénomène trouve sa source dans la limite de cet overclocking. Pour y voir plus clair le test de montée en fréquence du Base Clock va être utile. Avant cela, notons que les 2 cartes réussissent à franchir la barre symbolique des 4 GHz avec les 2 CPU. 

 

base clock max. overclocking

 

Ultime test du jour, l'overclocking du Base Clock. Si la Gigabyte prend à nouveau un petit ascendant, on se rend compte que la limite d'overclocking du Core i5-750 se situe à ce niveau avec nos réglages de tension, la Carte MSI effleurant mais échouant à franchir le cap des 200 MHz sans en être bien loin pour autant. Finissons notre dossier par notre verdict page suivante.



Les 17 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !