• Comment que ça sonne ?

Oh bin ça alors, un chipset Realtek ALC1220 et un DAC Sabre pour gérer les prises en façade. Mais des condos type film WIMA. Voyons comme le circuit audio de cette Z690 Taichi se débrouille sur RMAA :

 

 

asrock z690 taichi thd idle [cliquer pour agrandir]asrock z690 taichi imd idle [cliquer pour agrandir]

THD (Taux de Distorsion Harmonique) - IMD (Taux de Distorsion d'Intermodulation) / au repos

 

asrock z690 taichi thd charge [cliquer pour agrandir]asrock z690 taichi thd charge [cliquer pour agrandir]

THD (Taux de Distorsion Harmonique) - IMD (Taux de Distorsion d'Intermodulation) / en charge

 

Sur les sorties arrière drivées par l'increvâââble ALC1220, l'isolation du circuit reste toujours aussi bonne et quant au rendu, il est habituel pour ce type de configuration : le son est propre et sans grands défauts, le bruit résiduel contenu, et peu de distorsions harmoniques y compris en intermodulation permettent d'acheminer un signal assez neutre et assez plat à la dynamique assez peu percutante (c'en est assez de vos assez ! arg.). Cela fera le job pour beaucoup cela dit, mais comme toujours, si vous aimez le jus d'ondes acoustiques : pensez à la carte son.

 

Sur les sorties avant où ce bon vieux Sabre ES9218 tout en un prend le relais et qui traite le signal, le résultat en sera un son mieux filtré sur les hautes fréquences, mieux équilibré via les amplificateurs analogique du sabre, et une dynamique plus impactante. En revanche, le signal est également logiquement plus impacté par les perturbations électromagnétiques des différents éléments de la machine. Dommage de ne pas avoir un rendu similaire sur toutes les sorties de la carte mère, mais d'un autre côté les utilisateurs de casques sont majoritaires !

 

 

• Verdict

fonctionnalités

alimentation

design

interfaces des softwares

le priiiix

Un étage d’alimentation dopé aux hormones qui acceptera n’importe quel CPU Alder Lake overclocké, des caractéristiques et fonctionnalités complètes, de nombreux connecteurs en tous genres et des composants de qualité : ASRock confirme avec sa Z690 Taichi le placement « élitiste » de cette gamme, mais on n’en attendait pas moins vu son tarif. Et c’est d’ailleurs peut-être là le seul véritable problème de cette mobo, en plus de l’interface vieillotte de la suite logicielle : êtes-vous réellement prêt à vous endetter sur trois générations pour acheter une carte mère Z690, certes (très) haut de gamme ? D’un autre côté, il y a de quoi craquer avec ce presque-sans-faute…

z690 taichi radar


tt 2015 40 corsair logo pico technology gskill logo 

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 

• Côté street price, ça dit quoi ?

 



1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !