• Fouille intégrale de la carte

asrock z690 taichi dans ta faaaaaaaaace [cliquer pour agrandir]asrock z690 taichi vu des fesses hou-houuu [cliquer pour agrandir]

Reconnaissable entre tous, le style Taichi se veut luxueux et original. La petite touche steampunk assumée n’est en tout cas pas désagréable.

 

Des roues dentées, un design angulaire et un fond anthracite : on reconnaitrait entre mille la signature « Taichi ». Cette nouvelle mobo profite en bonus d’un gadget déjà rencontré sur la Z590 Taichi : les engrenages visibles au niveau des sorties arrière sont motorisés et bougent régulièrement. Enfin, « régulièrement » est un bien grand mot : bien qu’il soit possible de définir dans l’UEFI la périodicité de la mise en mouvement du petit moteur pas à pas pendant une poignée de secondes, il n’est pas possible de descendre en dessous de 5 minutes entre deux activations du système. Inutile, donc indispensable.

 

asrock z690 taichi connectique

L’arrière de la carte mère est plutôt complet, avec en particulier deux ports Thunderbolt 4/USB4 ainsi que le toujours très utile bouton BIOS Flashback

 

Pour le reste, cette mobo est plutôt bien fournie côté ports et connecteurs puisque l’on y trouve 2 ports PCI-Express 5.0 16x (configurables en 16x/0x ou 8x/8x), un port PCIe 4.0 16x câblé en 4x et géré par le chipset Z690, un port PCIe 3.0 1x, trois connecteurs M.2 (deux en PCIe Gen4 4x et un en PCIe Gen3 2x également compatible SATA3), 7 ports SATA3, 4 slots DDR5, une sortie HDMI, deux connecteurs USB4 Type-C (compatibles Thunderbolt 4), et de nombreux connecteurs et ports USB 3.2 Gen2x2/Gen2/Gen1.

 

 asrock z690 taichi front à poil mais commentée [cliquer pour agrandir]asrock z690 taichi back à oilp mais avec des commentaires [cliquer pour agrandir]

Yaquoidonc une fois la mobo déshabillée.. Regardez donc le chemin des pistes en provenance du chipset à l'arrière, ça en est presque poétique ♥

 

ASRock n’a pas fait dans la dentelle côté étage d’alimentation puisque l’on trouve 19 phases dédiées au Vcore (des MOSFETs Renesas RAA22010540 SPS de 105A) et une phase de 105A pour l’iGP, le tout contrôlé par un Renesas RAA229131 gérant directement 20 canaux, le tout sans dédoublage de phases. Bref, Asrock corrige un défaut récurrent de la gamme Taichi et offre de quoi théoriquement alimenter sans souci n’importe quel processeur, même un gros Core i9 overclocké. Le reste des composants que l’on découvre sur le PCB à 8 couches est de la même qualité. On trouve pêle-mêle un contrôleur Intel JHL8540 pour la gestion du Thunderbolt 4, une puce Killer E3100G en charge de l’Ethernet 2.5 Gbps, un contrôleur Ethernet Gigabit (Intel i219V) ou encore une carte Intel Killer AX1675i (WiFi6E et Bluetooth) au format M.2 (Key E).

Bien isolée du reste du PCB, la partie audio n’est pas en reste : la puce Realtek ALC1220 – qu’ASRock aurait pu troquer pour un chip ALC4080 plus récent, mais non, toujours pas – est assistée par un DAC ESS ES9218PQ (130 dB SNR) et quatre condensateurs WIMA dédiés aux sorties avant. Bref on retrouve beaucoup de points communs avec la génération Z590 et même Z490.

 

 asrock z690 taichi rgb [cliquer pour agrandir]

Du R, du G et du B : il ne manque plus que la boule à facettes. Pensez à régler tout ça dans le BIOS si jamais le dodo se situe à proximité du PC. En plus, ça peut être de la lumière bleue...

 

Cette mobale possède en outre tout ce qu’il faut pour mettre un peu de couleurs dans votre boîtier : trois zones RGB sont personnalisables (sur la tranche, au niveau du dissipateur du chipset et du côté du ventilateur VRM) via l’application Polychrome RGB et si ça ne suffit pas, quatre connecteurs RGB supplémentaires (dont trois adressables) attendent vos bandes LEDs et autres bricoles de toutes les couleurs. La gestion du refroidissement est un autre point fort de cette carte mère : pas moins de sept connecteurs pour ventilateurs ou pompe de watercooling sont présents sur le PCB, dont une partie pouvant fournir 2A/24W, voire 3A/36W sur l’un d’entre eux. Un huitième connecteur est enfin dédié à la gestion d’un petit ventilateur de 30 mm optionnel, qu’il est possible d’installer pour améliorer le refroidissement de l’étage d’alimentation, mais qui ne fera pas de miracles sur les grosses charges.



1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !