• Burn baby burn !

Sur le 10900K, les réglages automatiques prévus par MSI sont bien présents, mais nous avons retravaillé certains paramètres afin de rester dans les valeurs les plus communes de consommation. Le graphique suivant montre les écarts de températures selon différentes puissances recherchées :

 

 

La carte est solide et peut tenir la route face au cador des Comet Lake. Bien entendu, arrivée à 220 W cette dernière commence à ressentir les effets de la consommation surtout au niveau du PCB, qui ne possède quasiment aucun refroidissement. Il faut noter que les ventilateurs servant à refroidir les VRM se mettent en branle quand ceux-ci sont à 60 °C et plus, vous pouvez remarquer que dans des tâches peu lourdes ceux-ci ne devraient donc pas se déclencher sauf mauvaise ventilation de la configuration. L'avantage de ces petits ventilateurs est qu'ils vont pouvoir refroidir en partie les autres composants comme les selfs, ce qui permet de garantir la stabilité du système même sous pression. Hélas, cela se paie au prix d'un bruit aigu audible, bien que contenu grâce au calage des moulins au sein même du radiateur.

 

msi meg z490 godlike - image ir au repos [cliquer pour agrandir]msi meg z490 godlike - image ir à 125 W [cliquer pour agrandir]msi meg z490 godlike - image ir à 220 W [cliquer pour agrandir]

De gauche à droite : images infrarouges de la carte mère au repos / en charge 125 W / en charge 220 W 

 

• Comment que ça sonne ?

Basée autour d'un chipset ACL1220 toujours en place et du fameux DAC ESS Sabre en 24 bits, le résultat final risque donc de ne pas être exceptionnel. Le manque de condensateurs film et d'amplificateurs dédiés risque en effet altérer les résultats RMAA :

 

 

Le constat final n'est pas très surprenant, les grandeurs physiques mesurées ne sont pas flatteuses et plutôt décevantes pour une carte de ce standing. Le circuit audio manque clairement de travail, il est simplifié au possible sans que pour autant améliorer la qualité du signal audio. Par contre la distorsion dispose d'un dégradé harmonique plus doux et concentré sur les harmoniques paires, ce qui devrait rendre le son plus agréable aux oreilles, sans devenir trop mou pour autant.

 

msi meg z490 godlike  - thd [cliquer pour agrandir]msi meg z490 godlike  - imd [cliquer pour agrandir]

THD (Taux de Distorsion Harmonique) - IMD (Taux de Distorsion d'Intermodulation)

 

Quid de l'écoute ? Malgré une distorsion théoriquement propre, le son est criard et les aiguës sifflantes, qu'importe le type de musique joué. L'écoute n'est alors pas des plus agréables, et le manque de dynamisme se fait vite sentir sur les graves et bas médiums. En jeu, l'impact des bruitages est faible et le rendu sonore manque de réalisme, le circuit audio ne vous permettra pas d'avoir une immersion digne de la stature d'une telle carte.

 

• Verdict

comptoir 4stars

La MSI MEG Z490 Godlike est certes très impressionnante dans la gestion du CPU, mais la carte manque d'équilibre dans son ensemble. L'électronique tient des OC costauds et dispose d'une esthétique travaillée, le travail réalisé sur ce plan de la part de MSI est très appréciable. En revanche, la carte souffre d'un circuit audio trop faible pour un modèle au tarif hallucinant proche des 900 €, et le refroidissement actif ne servira qu'aux plus gros overclockeurs, qui semblent être la cible de prédilection pour ce monstre. Des petites choses qui enlèveront une étoile, car à ce tarif nous espérions une carte divine, sans aucun défaut ! Si, d'ailleurs, le tarif est une question prépondérante, considérez la note finale plutôt comme 2 étoiles...
msi meg z490 godlikemsi meg z490 godlike notation

corsair logo pico technology gskill logo 

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 

• Côté street price, ça dit quoi ?

 



sommaire


Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !